Le gouvernement livre les 500 premières obligations du plan Mi Vivienda

Ilda de la Rosa, Adarina Tejeda, Vantroi Perdomo, Ilda Doñé et Agustina Pascual sont parmi les personnes qui ont reçu jeudi les 500 premiers certificats d’obligations du Plan Mi Vivienda, un projet qui vise à réduire le déficit de deux millions de logements dans le pays.

L’activité a été dirigée par le président Luis Abinader, qui a déclaré que, dans un premier temps, 7 544 appartements seront livrés, financés à hauteur de 60 % par un fonds fiduciaire créé par le gouvernement par le biais du Banreservas Trust.

Le président a déclaré que l’objectif est de compléter l’investissement dans les projets de logement, dépassant 15,8 milliards de RD$, et avec un impact économique de plus de 25 milliards de RD$.

« Le plan, en plus de bénéficier à environ 25 000 personnes qui auront un toit décent sur la tête, stimulera également l’économie dans le secteur de la construction, avec la création de 55 000 emplois directs et indirects », a déclaré M. Abinader lors de l’événement qui s’est tenu au centre de convention de Sans Soucí.

Le président Luis Abinader et des officiels lors de la livraison des premières obligations de logement. ( DIARIO LIBRE / FRANCISCO ARIAS.)
Il a déclaré que l’initiative permettra aux familles de différentes couches socio-économiques d’acquérir leur premier logement avec le soutien de l’État, par le biais de subventions, en accédant à des projets de logement bien situés et bien équipés, ainsi qu’à des espaces verts et à l’accès aux principaux services nécessaires au développement humain.

Le fonctionnaire a indiqué que l’objectif est de réduire le déficit de logements en République dominicaine, qui est d’environ deux millions de logements.

Au total, 107 240 demandes ont été reçues, qui sont en cours d’épuration par l’Invi, a déclaré Mme Bonilla.

Étaient présents à l’activité la vice-présidente Raquel Peña, l’ancien président Hipólito Mejía, Lisandro Macarulla, ministre de la Présidence, Samuel Pereyra, administrateur de Banreservas, Eduardo Estrella et Alfredo Pacheco, respectivement présidents du Sénat et de la Chambre des députés, et d’autres responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 − dix =