Le gouvernement prolonge les heures d’ouverture des boîtes de nuit

Les heures d’ouverture pour la vente de boissons alcoolisées dans les boîtes de nuit ont été assouplies par les autorités compétentes, qui ont ajouté deux heures du jeudi au dimanche et une heure les vendredis et samedis.

Lors d’une conférence de presse, les ministres de l’Intérieur et de la Police, Jesús Vásquez, et du Tourisme, David Collado, ont informé que les nouveaux horaires d’ouverture des bars, restaurants, discothèques, clubs, centres d’événements, piano-bars et casinos, seront du dimanche au jeudi jusqu’à deux heures du matin du jour suivant, et les vendredis et samedis, jusqu’à trois heures du matin.

Dans le cas des colmados, colmadones, cafétérias, stations de lavage de voitures, parcs mécaniques, parcs aquatiques et magasins d’alcool, ils continueront jusqu’à minuit.

La disposition susmentionnée, qui ira au-delà de la semaine sainte, où la vente de boissons alcoolisées et les fêtes du Vendredi saint sont interdites, ne s’applique pas aux hôtels qui proposent un service tout compris.

La résolution 001-2022 établit que la violation de cette mesure peut entraîner la fermeture temporaire ou définitive de l’établissement, ainsi que l’annulation des licences ou permis correspondants.

Le ministre Collado a affirmé que tout ceci est le résultat de consultations approfondies avec tous les acteurs et organisations impliqués dans le secteur. « Nous savons que ces entreprises sont entre les mains d’entrepreneurs qui ont des prêts et paient les salaires et les services », a-t-il déclaré.

En outre, le fonctionnaire a exhorté les propriétaires d’entreprises à se conformer à cette disposition.

Il a également expliqué que, par l’intermédiaire de la Direction nationale du contrôle des boissons alcoolisées (COBA), ils veilleront à ce que cette résolution soit fidèlement respectée.

Ont assisté à la conférence de presse le vice-ministre de la sécurité intérieure, Jesús Féliz, les directeurs de la police touristique, le général Minoru Matsunaga, et de la COBA, José Payano, des représentants des bars et restaurants de la ville coloniale, des associations de Santiago, des membres de l’association des bars et restaurants de Bávaro Punta Cana, ainsi que d’autres propriétaires de commerces de boissons et de discothèques.

Ils seront attentifs pendant la semaine sainte

En ce qui concerne les vacances de la Semaine Sainte, le ministre de l’Intérieur et de la Police, Jesús Vásquez, a informé que le personnel de la COBA sera présent sur les plages et dans les stations balnéaires afin de prévenir les violations de la réglementation, notamment la vente de boissons alcoolisées aux mineurs. Il a également appelé la population à agir avec prudence pendant les vacances de la Semana Mayor afin d’éviter toute perte de vie. Il a déclaré que c’est un moment de réflexion avec la famille et qu’il faut agir avec retenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 + seize =