Le ministre de la santé prête serment en tant que membre de la CNE

Victor Atallah a exprimé son engagement dans ce nouveau rôle, dans lequel il a insisté sur l’apport des meilleures pratiques du ministère de la santé pour améliorer la qualité du système scolaire.

L’actuel ministre de la Santé, Víctor Atallah, a prêté serment devant le ministre de l’Éducation, Ángel Hernández, en tant que membre du Conseil national de l’éducation (CNE), lors d’une séance qui s’est tenue ce mercredi dans la salle Ercilia Pepín du ministère de l’Éducation.

Dans son discours, le ministre Victor Atallah a exprimé son engagement dans cette nouvelle fonction, dans laquelle il a souligné l’apport des meilleures pratiques du ministère de la Santé pour améliorer la qualité du système scolaire.

PROGRAMME « SANTÉ À L’ÉCOLE

Les ministères de la santé et de l’éducation gèrent le programme « Santé à l’école », un programme mis en œuvre en coordination avec le ministère de l’économie, de la planification et du développement, le service national de santé et PROMESECAL, dans le but de garantir la santé au sein de la communauté éducative.

La santé à l’école vise également à réduire les facteurs qui interfèrent avec l’apprentissage et à promouvoir une culture de l’autosoin et des modes de vie sains.

En ce sens, ce programme créera le Centre de premier niveau (CPN), une unité qui fournira une assistance sanitaire à la population scolaire.

Le programme « Santé à l’école » représente un effort commun pour garantir que les élèves ne reçoivent pas seulement une éducation de qualité, mais qu’ils bénéficient également d’un environnement sain qui favorise leur bien-être général.

À PROPOS DU CNE

Le Conseil national de l’éducation a pour mission de veiller à ce que les objectifs et les principes de l’éducation dominicaine soient respectés.

En outre, il définit les politiques générales de l’éducation nationale à son niveau de compétence, pour les institutions publiques et privées, les agences et les programmes du secteur de l’éducation de nature normative.

Elle doit également promouvoir le débat national pour élaborer des plans de développement de l’éducation. Connaître et approuver les plans nationaux de développement de l’éducation, en tant qu’expression des politiques générales fixées pour l’éducation nationale, et exécuter les révisions et mises à jour périodiques qui la rendent fonctionnelle et dynamique, entre autres.

Source :Listindiario.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =

Verified by MonsterInsights