Le premier vol en provenance de la RD atterrit à l’AIFA

Cette nouvelle liaison s’ajoute aux 46 vols quotidiens exploités par AIFA.

Le secrétaire au tourisme du gouvernement mexicain, Miguel Torruco Marqués, et l’ambassadrice de la République dominicaine au Mexique, María Isabel Castillo Báez, ont accueilli le premier vol en provenance de Saint-Domingue à l’aéroport international Felipe Ángeles (AIFA), opéré par la compagnie aérienne dominicaine Arajet.

Accompagné du directeur général de l’AIFA, le général Isidoro Pastor Román, ainsi que des autorités du ministère des affaires étrangères, du ministère du tourisme de Mexico et de la République dominicaine, le responsable du ministère du tourisme (SECTUR) a souligné que cette nouvelle route renforce la connectivité aérienne du Mexique avec l’étranger et contribue à la relance du secteur touristique dans les deux pays.

Nous suivons ponctuellement les instructions que j’ai reçues du président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, pour renforcer la connectivité et promouvoir les vols internationaux au départ et à destination de l’AIFA », a-t-il déclaré.
« Grâce à la connectivité, nous stimulons l’activité touristique, en facilitant la circulation des touristes vers le Mexique et à l’intérieur du pays, ce qui permet à un plus grand nombre de visiteurs nationaux et internationaux de profiter de notre vaste richesse bioculturelle et de l’admirer », a-t-il déclaré.

Ouverture de la ligne Saint-Domingue-AIFA

Le secrétaire au tourisme a souligné l’importance de la ligne Saint-Domingue-AIFA, qui aura trois fréquences par semaine, avec 19 610 sièges disponibles, car il la considère comme « une option de plus pour que nos frères et sœurs de la République dominicaine nous rendent visite ».

Ils expliquent qu’ils peuvent ainsi profiter d’une grande diversité d’attractions dans la région métropolitaine, et citent à titre d’exemple le musée Mammouth, le musée de l’aviation militaire et le train présidentiel Olivo, dans les installations de l’AIFA, ou les sites classés au patrimoine mondial : Xochimilco, à Mexico, la zone archéologique de Teotihuacan, dans l’État de Mexico, et l’aqueduc de Padre Tembleque, à Hidalgo, pour n’en citer que quelques-uns.

L’AIFA compte déjà 46 vols quotidiens.

Le secrétaire au tourisme a indiqué que cette nouvelle ligne fait partie des 46 vols quotidiens de l’AIFA, une œuvre emblématique de l’administration actuelle, qui a représenté un investissement de 88 107 millions de pesos, et qu’à sa capacité maximale, elle pourra servir 85 millions de passagers par an et opérer environ 3 millions de tonnes de marchandises par an.

Il a souligné que cela, ajouté à la capacité maximale des aéroports internationaux de Toluca et de Mexico, permettra au nouveau système aéroportuaire métropolitain (SAM) de recevoir environ 140 millions de passagers et 4 millions de tonnes de fret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =