Le président Abinader reçoit les lettres de créance de huit nouveaux ambassadeurs

Le président Luis Abinader a reçu jeudi les lettres de créance de huit nouveaux ambassadeurs accrédités dans le pays, représentant le Guatemala, le Pérou, l’Indonésie, la Serbie, le Portugal, la République tchèque et les royaumes de Belgique et d’Arabie saoudite.

La présidente, accompagnée de la vice-présidente Raquel Peña et du vice-ministre de la politique étrangère bilatérale, José Julio Gómez, a reçu les lettres de créance de Javier Antonio Zepeda, du Guatemala ; María Cecilia Rozas Ponce de León, du Pérou ; Nana Yuliana, d’Indonésie et Petr Kaván, de la République tchèque.

Egalement Jean-Jacques Bastien du Royaume de Belgique, Joao José Gomes Caetano Da Silva de la République portugaise, Danilo Pantovic de la République de Serbie et Fauisal Falah Alharbi du Royaume d’Arabie Saoudite.

La cérémonie a eu lieu dans la salle des ambassadeurs du Palais national.

Le premier à présenter ses lettres de créance a été Javier Antonio Zepeda, du Guatemala, qui a été consultant en stratégie d’entreprise, en politique et en affaires publiques dans la région de l’Amérique latine, ainsi que directeur exécutif de la Chambre d’industrie du Guatemala.

La seconde est María Cecilia Rozas Ponce de León, la nouvelle ambassadrice du Pérou, qui a occupé le poste de directrice du contrôle des drogues à la Direction générale des affaires multilatérales et mondiales. Elle a été ambassadrice au Paraguay et a fait partie du corps diplomatique dans d’autres pays des Amériques.

Le nouvel ambassadeur indonésien, Nana Yuliana, a été consul général d’Indonésie à Houston, aux États-Unis. Elle a également occupé des postes au ministère des affaires étrangères et à l’ambassade d’Indonésie à Manille, aux Philippines.

Petr Kaván, de la République tchèque, le quatrième à présenter ses lettres de créance, occupait le poste de directeur adjoint du département des Amériques au sein du ministère tchèque des affaires étrangères.

Il a été suivi par Jean-Jacques Bastien représentant le Royaume de Belgique, qui a pris en 2020 la fonction de chef de cabinet adjoint du ministre de la Coopération au développement.

Il a été suivi par le Portugais Joao José Gomes Caetano Da Silva, qui est entré dans le service diplomatique en 1980 et a été ambassadeur au Mexique, en Angola, au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua, entre autres pays, et a été reconnu par les gouvernements du Portugal, de l’Allemagne, des Philippines et du Mexique.

De la République de Serbie, Danilo Pantovic, qui a occupé la fonction de directeur pour les Amériques du Nord et du Sud au ministère des Affaires étrangères de Serbie avec le poste d’ambassadeur, a présenté ses lettres de créance.

Le dernier à présenter ses lettres de créance au Président Luis Abinader était Fauisal Falah Alharbi, du Royaume d’Arabie Saoudite. Il a fait des études de droit et de diplomatie et travaille depuis 2002 pour le ministère des Affaires étrangères de son pays, atteignant en 2019 le poste d’ambassadeur à Moscou, en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 + quatorze =