Le président Abinader remet le projet RECUPERA+AgroRD

Le président Luis Abinader a dirigé ce samedi un événement avec les éleveurs de porcs, auxquels il a remis officiellement et symboliquement les modules productifs du projet pour la récupération des moyens de subsistance des petits producteurs de porcs de la République dominicaine (RECUPERA+AgroRD), qui a bénéficié d’un investissement de plus de 237 millions de RD.

RECUPERA+AgroRD a bénéficié à 763 familles qui ont participé au projet et à quelque 15 971 bénéficiaires directs et indirects dans les provinces de Montecristi, Dajabón, Santiago Rodríguez et Sánchez Ramírez.

S’adressant aux personnes présentes, le président a félicité tous ceux qui ont participé à ce projet et leur a assuré qu’ils feront « la même chose ou mieux » que lorsqu’ils élevaient des porcs.

Il leur a également assuré qu’avec la diversification des nouveaux produits, ils disposeront d’un marché sûr pour la vente dans le pays et pour l’exportation.

Le président exécutif du Conseil agraire dominicain (JAD), Osmar Benítez, a expliqué que ce projet est une réponse du président Abinader en faveur des petits éleveurs de porcs qui ont été touchés par la peste porcine africaine.

« L’objectif principal de la proposition est d’explorer des alternatives productives pour les familles touchées par la maladie qui souhaitent se reconvertir dans une autre activité économique et de promouvoir l’associativité des petits producteurs », a déclaré M. Benitez.

Le fonctionnaire a remercié la Banque agricole et les directeurs régionaux du ministère de l’agriculture, entre autres autorités de la province, pour leur soutien dans ce projet.

A Sanchez Ramirez, un total de 216 familles qui ont souhaité réaliser ce projet ont travaillé sur des alternatives de production qui comprennent 80 bovins, 43 volailles entre poulets et guinées, 83 chèvres, 8 moutons, 1 lapin et 1 agricole.

De même, à Montecristi, Dajabón et Santiago Rodríguez, un total de 537 familles ont participé à des alternatives de production de 89 bovins, 76 volailles, 246 moutons, 128 chèvres et 8 modules, entre autres alternatives agro-productives.

Le chef de l’État a également dirigé la cérémonie d’inauguration de la route Sabaneta-Martín García, avec une extension de 19 kilomètres et construite avec un investissement de plus de 1 121 millions de RD.

Le ministre des travaux publics et des communications, Deligne Ascención, en prononçant les mots centraux de la cérémonie, a souligné que désormais le trajet entre Santiago Rodríguez et Montecristi avec cette nouvelle route est raccourci de plus de 45 minutes.

« Cette nouvelle route réduit le temps et le long trajet que les commerçants et les voyageurs devaient faire pour pouvoir transiter, par la route qui mène à Dajabón, et de là prendre la route de Copey à Montecristi », a-t-il affirmé.

Il a déclaré que ce plan a été appelé la route pour la connectivité des routes des municipalités de Montecristi et de la ligne Nord-Ouest.

Ascención a indiqué que l’investissement total de cet ouvrage est de RD 1 121 908 266 et que la route relie la municipalité de San Ignacio de Sabaneta, dans la province de Santiago Rodríguez, à la communauté de tabac et de bétail de Martín García, municipalité de Guayubín, province de Montecristi.

Il a souligné que cette route a un impact direct sur les communautés rurales de Machete, Guayubincito, Cayucal, Cabeza de Toro, La Breña, La Vuelta, Canoria, Los Pretiles, Merete, Monte Abajo, dans la province de Montecristi, et directement sur la municipalité de Sabaneta et la campagne environnante, dont la population dépasse 50 000 habitants. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Gil & Gil Constructores.

42 appartements du projet Mi Vivienda sont livrés à Las Matas de Santa Cruz.

Poursuivant son programme dans cette province, le président a livré 42 appartements à Las Matas de Santa Cruz de Montecristi qui bénéficieront à plus de 200 familles et réduiront le déficit de logements des Dominicains.

Le projet de logement consiste en sept bâtiments de trois étages comprenant des appartements avec trois chambres, une salle de bain, une buanderie, un salon, une salle à manger, une cuisine et un balcon.

Le ministre du logement et des bâtiments, Carlos Bonilla, a déclaré lors de la remise des clés que cette initiative « s’inscrit dans le cadre des efforts visant à réduire le déficit de logements des Dominicains les plus vulnérables en utilisant des critères axés sur les populations à risque, telles que les mères célibataires, les personnes âgées et les personnes handicapées, entre autres ».

L’ouvrage a été développé à 55% par l’administration actuelle du MIVED, qui a achevé la construction du projet, y compris les services d’infrastructure tels que les rues, le parking, les trottoirs pour piétons, les espaces verts, l’eau potable, les égouts et les égouts pluviaux, l’électrification extérieure aérienne, l’abri pour les déchets solides et la clôture du périmètre.

Le chef de l’État était accompagné du ministre de l’Agriculture, Limber Cruz ; de l’administrateur de la Banque agricole, Fernando Durán ; du directeur de l’INESPRE, Iván Hernández, et de l’IAD, Guillermo García ; du président du conseil d’administration de la JAD, José Comprés ; du sénateur de Santiago Rodríguez, Antonio Marte ; des gouverneurs provinciaux, Nelsy Cruz, de Montecristi ; Rosalba Milagros Peña, de Dajabón, et Ivelis Almonte, de Santiago Rodríguez.

Étaient également présents le ministre de la présidence, Joel Santos, le directeur de l’INDHRI, Olmedo Caba, le sénateur de Montecristi, Ramón Antonio Pimentel, le député Rosendy Joel Polanco et le joueur de la Major League Baseball Nelson Cruz, entre autres autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − trois =