Tourisme investit RD$100 Millions à Las Terrenas

Il affirme que les travaux auront un impact direct sur le développement du tourisme à Samaná et sur les conditions de vie de ses habitants.

Le ministre du Tourisme, David Collado, a inauguré trois importants travaux dans cette province et a commencé à travailler sur un nouveau projet, avec un investissement total de plus de RD$133 millions.

Les interventions réalisées sont la construction d’infrastructures routières, deuxième étape, dans la zone de La Granja et Cosón, ainsi que la reconstruction des routes d’accès à Ramal Viva et Ramal Los Nómadas, Playa Cosón, deuxième étape à Las Terrenas et la reconstruction de la route d’accès à Playa Estillero, dans la municipalité d’El Limón.

Turismo Obras Por 100Millones Las Terrenas Con David Collado Y Pedro Catrain Ces travaux ont été exécutés pour un montant total de RD$120 277 900.

Outre la mise en œuvre de ces trois projets, le ministre Collado a également donné le coup d’envoi des travaux de reconstruction de la voie piétonne dans la zone côtière de la municipalité de Las Terrenas, pour un investissement de 13 352 565 millions de RD$.

Le ministre Collado a déclaré que tous ces travaux font partie des efforts du gouvernement pour continuer à positionner Samaná comme une destination touristique en République dominicaine.

« En outre, tous ces travaux ont un impact direct sur les habitants des différentes localités concernées. Parce que nous croyons au tourisme humain, qui va à la rencontre des gens », a déclaré le ministre Collado.

Travaux

Reconstruction de la route d’accès à la plage d’Estillero, municipalité d’El Limón, pour un coût d’investissement de RD$47.624.942,24.

Le projet consistait en la reconstruction de la route à deux voies de 2,50 mètres chacune qui relie la plage d’Estillero à la route de Las Terrenas, sur une longueur de 2,45 kilomètres, divisée en 4 axes routiers en direction de la plage.

En outre, la construction d’un ponceau de 1,00 mètre, de fossés triangulaires en béton et d’une pente pour former un drainage longitudinal, afin d’assurer la durabilité de la route à construire.

Réparation des ralentisseurs existants, éclairage, nettoyage de la route, pose de béton bitumineux, signalisation routière (horizontale et verticale).

Construction d’infrastructures routières à Las Terrenas, deuxième phase. Le projet a été réalisé avec un investissement de RD$24 280 237,23.

Le projet consiste en la reconstruction de 3 axes routiers d’une longueur totale de 1,86 kilomètres, de largeur variable, divisés en deux zones au sein de la municipalité de Las Terrenas, dans la zone de La Granja et de Cosón.

Les travaux comprennent : la récupération de la structure de la route, la mise en place d’une couche de roulement en asphalte. Construction de 522 mètres carrés de chaussée, 1 621 mètres linéaires de digues en béton pour le bon écoulement des eaux, ainsi que la signalisation horizontale et verticale.

Reconstruction des accès Ramal Viva et Ramal Los Nómadas, Playa Cosón, pour un coût de RD$48 372 720,59.

2ème étape du projet

La deuxième étape du projet a consisté en la reconstruction d’un axe routier qui relie l’une des plus belles plages de Las Terrenas, Playa Cosón, au boulevard touristique de l’Atlantique.

Branche de Los Nómadas, d’une longueur de 1,20 kilomètre, avec deux voies de circulation pour une largeur de 5,00 mètres. En outre, la construction de 600 mètres linéaires de caniveaux sur les côtés pour former un drainage longitudinal.

Reconstruction de la voie piétonne dans la zone côtière de la municipalité de Las Terrenas, pour un coût de 13 352 565,52 RD$.

Le projet est un travail avec une zone d’intervention de 550 mètres carrés de construction. Il s’agit de la reconstruction d’une passerelle et d’un accès piétonnier, élément de liaison de la route à travers les différentes zones de plages et d’attractions touristiques de la région.

Il prévoit un tracé de 160,0 mètres linéaires recouverts de bois synthétique ; sur une structure en béton de 45,0 mètres linéaires, située sur la rigole existante. Y compris un projet d’éclairage et 87,71 mètres linéaires de garde-corps en bois.

De plus, la construction d’une cabine POLITUR pour assurer la sécurité des usagers de la zone.

Source :Mitur.gob.do

En savoir plus : Actualités

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 14 =

Verified by MonsterInsights