Les prêts bancaires au tourisme dominicain augmentent de 127 %

Au cours des six dernières années, le portefeuille de crédit des banques multiples destiné au tourisme a enregistré une expansion de 127 pour cent, passant de RD$42,808 millions en 2016 à RD$97,131 millions en 2022, pour une augmentation cumulative de RD$54,324 millions, a révélé l’Association des banques multiples de la République dominicaine (ABA).

L’ABA a expliqué qu’entre 2016 et 2022, la croissance relative enregistrée dans le portefeuille touristique a été le double de l’expansion observée dans le portefeuille total de crédit commercial, qui pour la même période a augmenté de 64 pour cent.

Il a indiqué qu’au cours de la période susmentionnée, une croissance annuelle moyenne de 14,8 pour cent a été enregistrée, alors qu’elle était de 8,6 pour cent dans le portefeuille commercial. En d’autres termes, le portefeuille touristique a augmenté 72 pour cent plus rapidement que le portefeuille de prêts commerciaux et, grâce à cette dynamique, la part du tourisme dans le portefeuille commercial total est passée de 8,5 pour cent en 2016 à 11,7 pour cent en 2022, a souligné l’union bancaire.

En ce qui concerne les années post-pandémiques, l’ABA a noté que le soutien des banques au secteur du tourisme s’est renforcé, enregistrant une augmentation de 178 %. Elle a précisé qu’entre 2020 et 2022, le crédit au tourisme a augmenté en moyenne de 13 326 millions de dollars dominicains, par rapport à l’augmentation moyenne de 4 782 millions de dollars dominicains que le même secteur avait enregistrée au cours de la période 2016-2019.

« Les chiffres indiquent que les banques multiples dominicaines ont fait preuve de confiance dans le secteur du tourisme, même dans les moments les plus difficiles comme la pandémie et, en tant que tel, ont été un allié clé dans la récupération et le développement de cette industrie », a souligné l’ABA dans un document de presse.

Dans cet ordre, il a valorisé l’effet multiplicateur du tourisme dans l’économie, étant donné le lien des chaînes productives qui stimule les MPME et génère des emplois dans de nombreux secteurs connexes, tels que la construction, le transport, l’agriculture ou les télécommunications. De même, il a souligné que le tourisme a également le potentiel de stimuler le développement des infrastructures dans les destinations touristiques, ce qui profite également au reste de l’économie réelle.

« De plus en plus, les banques sont conscientes que plus de tourisme signifie plus de croissance, plus d’emplois, plus de devises et plus d’investissements, ce qui profite aux ménages dominicains et aux MPME », a déclaré l’association bancaire.

Source: Mitur.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =

Verified by MonsterInsights