RD veux renforcer le financement du climat au sein de la CCAD

Les ministres de l’environnement d’Amérique centrale et de la RD cherchent à renforcer le financement du climat au sein de la CCAD.

Le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles, Miguel Ceara Hatton, a présidé la LXVIIIe réunion ordinaire des ministres de la Commission centraméricaine de l’environnement et du développement (CCAD), l’organisation environnementale régionale du Système d’intégration centraméricain (SICA).

Il est rappelé que le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles a pris la présidence de l’organisme régional le 1er juillet, pour la période juillet-décembre 2022.

Dans ses remarques introductives, le ministre Ceara Hatton a déclaré qu’en tant que président pro tempore de la CCAD, et avec ses collègues ministres de la région, il renforcera le programme du SICA en matière de changement climatique ainsi que le positionnement et l’influence de la région dans les conférences environnementales les plus importantes qui auront lieu au cours du second semestre 2022.

« Nous devons rendre notre statut de région hautement vulnérable, et l’une des plus menacées par le changement climatique, aussi visible que possible. Pour nos pays, le changement climatique représente un facteur multiplicateur de problèmes sociaux, économiques et environnementaux, augmentant la relation entre vulnérabilité et pauvreté et limitant les capacités nationales à atteindre les objectifs de développement durable », a déclaré la ministre Ceara Hatton.

Il a ajouté que la République dominicaine et les pays d’Amérique centrale sont touchés chaque année par des phénomènes climatiques, qui représentent des menaces pour la sécurité alimentaire de la population et génèrent des migrations humaines, ce qui affecte la dynamique socio-économique et les finances publiques, entre autres situations négatives.

« En vertu de ce qui précède, nous avons proposé, en tant que présidence pro tempore de la CCAD, et avec le soutien de mes collègues ministres, de rechercher Mildred Santos Luis Álvarezun plus grand accès au financement climatique, et que ces contributions soient substantielles et complémentaires à la coopération au développement que nous recevons déjà, afin qu’elles contribuent à des initiatives nouvelles et innovantes pour l’adaptation et l’atténuation du changement climatique. À cette fin, nous organiserons un forum régional sur le financement du climat, avec la participation de nos partenaires de coopération », a déclaré Miguel Ceara.

Enfin, il a informé qu’en tant que CCAD, ils ont déjà initié la voie pour la participation de la région SICA à la 27e Conférence de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, connue sous le nom de COP27, qui se tiendra en Égypte, du 6 au 18 novembre, qui est la réunion mondiale la plus importante sur le sujet.

En début de semaine, les négociateurs nationaux sur le changement climatique d’Amérique centrale et de la République dominicaine se sont réunis pour commencer à se mettre d’accord techniquement sur les thèmes de la déclaration ministérielle qui sera présentée lors de la COP27. Au cours de cette réunion ministérielle, la feuille de route de leur participation sera approuvée.

La réunion des ministres a également examiné l’état d’avancement des différentes initiatives et projets régionaux en cours et en préparation.

Ont participé en personne à la réunion : le ministre du développement durable, du changement climatique et de la gestion des risques de catastrophes du Belize, Orlando Habet ; le ministre de l’environnement et des ressources naturelles du Salvador, Fernando López Larreynaga ; le ministre de l’environnement et des ressources naturelles du Nicaragua, Sumaya Castillo ; le ministre de l’environnement du Panama, Milciades Concepción ; le vice-ministre de l’environnement du Honduras, Malcom Stufkens, et le vice-ministre de l’environnement du Guatemala, Ángel Lavarreda. Parallèlement, le vice-ministre de la gestion stratégique du ministère de l’environnement et de l’énergie du Costa Rica, Carlos Isaac Pérez, était présent virtuellement.

À propos de la CCAD

La Commission centraméricaine de l’environnement et du développement (CCAD) est l’organe spécialisé du Système d’intégration centraméricain (SICA) chargé de l’agenda environnemental régional. Il est composé des ministères de l’environnement d’Amérique centrale et de la République dominicaine et a été constitué il y a 32 ans avec pour mission de « développer un régime régional de coopération et d’intégration environnementale qui contribue à améliorer la qualité de vie des populations de ses États membres ».

La République dominicaine, en tant que nouveau pays assurant la présidence de cet organe régional pour la période de juillet à décembre 2022, s’efforcera de continuer à concrétiser les priorités communes des huit pays membres.

En savoir plus: MÉTÉO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + 11 =