L’IDAC réaffirme son engagement à réduire les gaz à effet de serre

L’Institut dominicain de l’aviation civile (IDAC), représenté par une délégation de la Direction du développement durable, a participé au troisième séminaire régional pour les Caraïbes du Système de réduction et d’élimination du carbone de l’aviation civile internationale (CORSIA), qui a évalué les progrès réalisés dans le cadre de l’agenda multidisciplinaire défini par les pays et les organisations engagés.

Miguel Mejia, directeur du développement durable de l’IDAC, a indiqué qu’au cours du séminaire, les participants ont discuté des opportunités, des défis et des actions pour les autorités nationales, les exploitants d’aéronefs, les organismes nationaux d’accréditation et les organismes de vérification, qui sont responsables de la gestion de l’environnement dans le cadre des opérations aériennes.

Il a expliqué que l’objectif principal de la réunion était de rassembler les délégations des 14 États partenaires du projet des Caraïbes et de discuter des composantes les plus importantes de CORSIA, de partager les expériences et les défis, d’améliorer les synergies et la coopération entre les nations en matière d’aviation civile durable.

M. Mejia a déclaré que la République dominicaine restait fermement engagée à faire progresser les efforts de recherche et la coordination interinstitutionnelle en vue de réduire l’empreinte carbone dans le secteur de l’aviation.

Au cours du séminaire, qui s’est déroulé dans la capitale jamaïcaine du 12 au 14 juin, des sujets tels que « Le processus de calcul des compensations pour les exploitants d’aéronefs attribués à des États spécifiques » et « L’interaction qu’ils doivent créer avec les parties prenantes nationales, principalement avec le ministère de l’environnement, pour lancer le processus de demande d’unités d’émissions éligibles de Corsia » ont été discutés.

En outre, « Le potentiel et les avantages de la création d’organismes de vérification accrédités également pour le sous-domaine de la Corse, soulignant l’importance d’une approche régionale », figurait parmi les panels du conclave international mentionné.

La délégation dominicaine, soutenue par le directeur général de l’IDAC, Héctor Porcella, et le directeur exécutif de l’organisme d’accréditation dominicain (ODAC), Ángel David Taveras Difó, était composée du directeur du développement durable et directeur adjoint de l’IDAC, Miguel Mejía, de Judit de León, en tant que point focal du Saf, de Luis Ramírez, point focal du CORSIA, et de Gregory Ramírez, responsable du suivi, de la vérification et de la communication des données (MRV).

Les délégués de l’IDAC étaient accompagnés de représentants de la compagnie aérienne Helidosa Group, Juan Manuel Polanco et Yohanna Ceballos. Christopher Barks, directeur régional pour l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et les Caraïbes, Nacc, et Luis Sanchez, spécialiste régional en météorologie aéronautique et environnement, ont également participé en tant qu’observateurs.

Le séminaire régional a été organisé dans le cadre du projet UE-Corse et parrainé par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) avec la participation spéciale du colonel Oscar Derby, président de l’Autorité de l’aviation civile de la Jamaïque, de Christopher Barks, directeur régional pour l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et les Caraïbes (NACC), et d’Eleonora Italia, responsable de la coopération internationale pour les Amériques et l’Afrique à la direction de la stratégie et de la gestion de la sécurité de l’AESA.

Les 14 États membres de l’AESA dans la région sont les suivants : Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, le Belize, Cuba, la République dominicaine, la Grenade, la Guyane, Haïti, la Jamaïque, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Trinité-et-Tobago et le Suriname.

Source :Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =

Verified by MonsterInsights