L’impact de Fiona sur les hôtels de l’Est peut être résolu rapidement

L’Association des hôtels et du tourisme de la République dominicaine a réalisé une première enquête sur les dégâts causés par l’ouragan Fiona lors de son passage dans le pays, dans laquelle elle souligne le bon protocole de prévention des risques mis en œuvre par les hôtels membres de la guilde, où aucun incident avec des touristes ou des employés n’a été signalé.

Les informations reçues jusqu’à présent détaillent que la plupart des dommages ont été signalés en termes de jardinage et d’accès aux rues qui ont été rapidement aidés, tant par les autorités dominicaines que par les brigades des hôtels eux-mêmes.

« La grande majorité des chambres d’hôtel sont opérationnelles et on signale que dans la plupart des hôtels, les dommages aux infrastructures ont été minimes, et que le principal impact a été vu dans les structures légères sur les plages, ainsi qu’avec les arbres et les arbustes tombés », a déclaré le président d’Asonahores, Rafael Blanco Tejera, par le biais d’un communiqué, qui a également salué la grande coopération fournie par les organismes de secours et les différentes autorités du gouvernement dominicain pour aider les zones touchées.

Le syndicat a également noté que l’aéroport international de Punta Cana a indiqué que les opérations reprendraient lundi après-midi, de même que l’aéroport international Las Americas de Saint-Domingue.

Mme Asonahores a souligné le bon comportement des touristes internationaux et locaux, qui ont suivi les protocoles d’urgence, et a insisté sur le fait que de nombreux visiteurs, après le passage de la tempête, ont fait preuve d’une attitude de collaboration pour permettre aux zones touchées de fonctionner le plus rapidement possible.

« Pour notre association, le plus important maintenant est de pouvoir aider les hôtels qui ont été plus touchés que les autres, et de pouvoir rétablir toutes les installations le plus rapidement possible », a déclaré M. Tejera.

En ce sens, il a ajouté qu’Asonahores a demandé aux autorités dominicaines de lever l’interdiction d’accès aux plages, afin de rétablir les installations sur les plages pour que les touristes puissent les utiliser dès mercredi.

L’ouragan Fiona est entré sur le sol dominicain aux premières heures de la matinée de lundi, dans la partie orientale du pays. Sur son passage, elle a laissé de multiples dégâts dans la province de La Altagracia.

Le pouvoir exécutif a émis lundi le décret 537-22, par lequel sont déclarées d’urgence les procédures nécessaires pour le secours des provinces les plus touchées par l’ouragan Fiona, comme La Altagracia, La Romana, El Seibo, Samana, Hato Mayor, Maria Trinidad Sanchez, Duarte et Monte Plata.

21 institutions publiques sont autorisées à agir immédiatement à la suite de l’ouragan, en ce qui concerne la fourniture de médicaments, de nourriture, de système énergétique, d’approvisionnement en eau et d’assistance sociale en général, l’éducation, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

9 − 4 =