L’interview de Sammy Sosa au PGR se termine après presque quatre heures

L’ancien joueur de baseball Sammy Sosa a quitté le bureau du procureur général de la République (PGR) dans un silence total après avoir été interrogé pendant quatre heures sur ses relations avec certaines des entreprises d’Alexis Medina, le principal accusé dans le système de corruption Antipulpo.

Emery Rodriguez, l’avocat de la défense de Sosa, a déclaré qu’elle ne donnerait pas de détails sur ce qui a été discuté lors de l’entretien en raison de la confidentialité de l’enquête.

L’avocat n’a pas précisé à la presse s’ils devaient se présenter une seconde fois au bureau du procureur général pour poursuivre l’entretien, mais a indiqué que de plus amples détails seraient fournis au fur et à mesure.

L’ancien joueur de la ligue majeure de baseball Sammy Sosa est arrivé au bureau du procureur général pour être interrogé par les procureurs adjoints Yeni Berenice et Wilson Camacho vers deux heures de l’après-midi.

Selon le ministère public, le 31 août 2017, José Antonio Peralta Sosa (le frère de Sammy) a reçu une procuration pour ouvrir un compte bancaire à la Brickell Bank aux États-Unis, ainsi que pour contracter des facilités de crédit, soit un prêt ou une ligne de crédit au nom de la société, jusqu’à un montant de quatre millions de dollars à des fins d’opérations et d’achats de produits.

De même, les documents indiquent qu’avec cette procuration, José Antonio était autorisé à être la seule personne pour et à disposer dudit compte.

Le même jour, Sammy Sosa a également été autorisé à gérer un prêt ou une ligne de crédit au nom de l’entreprise.

Le dossier Pepca détaille que le prêt était « d’un montant maximum de 10 millions de dollars US devant la banque Progreso de la République dominicaine, étant autorisée à signer tout document pour l’acquisition de ladite facilité et à en disposer comme bon lui semble ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × quatre =