L’OMT publie des orientations à l’intention des gouvernements et des entreprises sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Face aux effets négatifs de la pandémie de Covid-19 qui ont accentué les inégalités entre les sexes et affecté les conditions économiques dans le secteur du tourisme, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a lancé de nouvelles directives à l’intention des gouvernements et des entreprises pour répondre aux besoins des femmes dans le secteur du tourisme.

Les « Lignes directrices pour l’intégration de la dimension de genre dans le secteur public » et la « Stratégie pour l’égalité des sexes dans les entreprises touristiques » visent à produire des résultats transformateurs en changeant les normes, les valeurs culturelles, les structures de pouvoir et les racines de l’inégalité et de la discrimination.

Selon le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, « ces nouvelles lignes directrices aideront les gouvernements et les entreprises à faire du secteur un moteur de l’émancipation des femmes, à l’heure où le monde s’ouvre à nouveau ».

Selon elle, le tourisme s’est révélé être un véritable promoteur de l’équité entre les sexes, et ses avantages doivent donc inclure tout le monde de manière égale.

Les lignes directrices, récemment publiées par l’OMT, poursuivent le travail de l’agence sur l’autonomisation des femmes et s’ajoutent à un nombre croissant d’initiatives similaires, telles que les principes d’autonomisation des femmes ou le système de rapports sur les questions environnementales, sociales et de gouvernance.

Elle s’ajoute également au projet « Close-up : Women’s Empowerment during the recovery of Covid-19 » dans lequel la République dominicaine a été sélectionnée avec le Costa Rica, le Mexique et la Jordanie.

Dans le cadre du paquet d’orientations pour le secteur public, des outils spécifiques sont fournis pour soutenir les institutions touristiques nationales, régionales, locales et autres, en se concentrant sur les politiques, les programmes et les préoccupations thématiques du secteur du tourisme.

Ces outils comprennent des recommandations sur l’égalité des sexes et l’autonomisation économique des femmes, dans lesquelles il est demandé de travailler sur la discrimination et les inégalités, les normes nuisibles et les relations de pouvoir.

Elle recommande à ces institutions publiques d’œuvrer « à un changement transformateur » sur la base de ces lignes directrices afin d’aborder l’intégration de la dimension de genre dans le tourisme.

L’intégration de la dimension de genre propose : la création d’unités de genre, l’allocation de ressources humaines et financières pour soutenir les efforts d’intégration de la dimension de genre dans l’institution, ainsi que la mise en œuvre de mécanismes de responsabilité pour la promotion de l’égalité des sexes.

Stratégie d’équité de genre pour les entreprises touristiques.

L’introduction de cette initiative de l’OMT explique que ces lignes directrices visent à aider les entreprises touristiques du secteur privé, quelle que soit leur taille, à intégrer des stratégies et des programmes efficaces et cohérents pour parvenir à l’égalité des sexes dans l’ensemble de leurs activités.

L’organe directeur du tourisme mondial estime que de nombreuses entreprises, tout en s’efforçant d’améliorer leur contribution à l’équité entre les sexes et à l’autonomisation des femmes, doivent renforcer l’intégration de la dimension de genre dans leurs activités.

Cette stratégie cite les principes d’autonomisation des femmes, qui constituent le principal programme mondial permettant aux entreprises du secteur privé de s’engager en faveur de l’égalité des sexes selon 7 principes clés :

Établir un leadership d’entreprise de haut niveau pour l’égalité des sexes ; traiter toutes les femmes et tous les hommes équitablement au travail ; respecter et faire respecter les droits de l’homme et la discrimination.

Les principes 3 et 4 proposent d’assurer la santé, la sécurité et le bien-être de tous les travailleurs et de promouvoir l’éducation, la formation et le développement de carrière des femmes.

Les lignes directrices publiées par l’OMT ont été élaborées avec le soutien du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), de l’Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ) et d’ONU Femmes, dans le but d’assurer une reprise inclusive et sans exclusive après l’impact de la pandémie.

Les femmes représentent au total 54 %, soit plus de la moitié de l’ensemble des travailleurs du tourisme dans le monde, selon le rapport mondial sur les femmes dans le tourisme – deuxième édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt − quatre =