Pedernales et Fitur : les deux plus gros paris d’Abinader sur le tourisme en 2021

Ce 27 février, le président Luis Abinader rendra compte pour la deuxième fois devant l’Assemblée nationale après son arrivée au pouvoir. Il le fait à la fin d’une année où l’économie et la santé ont été les thèmes dominants.

Sur le plan économique, l’une des activités productives auxquelles le président a accordé le plus d’attention est le tourisme, et ce fait est notable puisqu’il a été le premier président à assister à la Foire internationale du tourisme (Fitur 2022) qui s’est tenue à Madrid, en Espagne.

« La République dominicaine a participé en tant que pays partenaire à Fitur 2022″.
Pendant le développement de cet événement, Abinader, qui a passé cinq jours à Madrid pour promouvoir le tourisme dominicain et encourager les investissements locaux, a tenu plusieurs réunions avec les autorités espagnoles, les hommes d’affaires dominicains basés en Espagne, les compagnies aériennes et les autorités bancaires dominicaines qui ont participé à Fitur.

Certains acteurs du secteur du tourisme ont qualifié la visite d’Abinader à la foire de Madrid d' »événement sans précédent », dont les fruits commenceront à être visibles en 2023.

Développement du tourisme à Pedernales

Un autre des grands paris de l’administration du président Abinader est le plan de développement touristique de Cabo Rojo-Pedernales, un projet dans lequel un investissement de 2,245 millions de dollars est estimé.

Le président lui-même a défini le plan Pedernales comme le moyen d’atteindre une croissance économique « remarquable », car ce centre touristique créera près de 20 000 emplois directs et plus de 50 000 emplois indirects. Lors de Fitur 2022, M. Abinader, accompagné du directeur exécutif de la Direction générale du partenariat public-privé (DGAPP), Sigmund Freund, a présenté le plan directeur du projet de développement touristique de Cabo Rojo-Pedernales, première destination touristique des Caraïbes développée de toutes pièces dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Flamants roses dans la zone protégée de la Laguna de Oviedo, parc national de Jaragua (parc national), Pedernales.

Premier coup d’envoi

Les visites de week-end du président dans certaines provinces ont également été l’occasion pour M. Abinader de parler de ses projets en matière de tourisme et de sa stratégie visant à consolider la République dominicaine dans les premiers rangs du tourisme mondial.

C’est pourquoi le président a eu des contacts directs avec des hommes d’affaires du secteur touristique national et a assisté au premier coup d’envoi de plusieurs projets touristiques comprenant des hôtels, la construction ou la rénovation de routes dans les destinations et des réunions avec les clusters touristiques des provinces qu’il visite chaque week-end.

Parmi les premières cérémonies que le président a dirigées en 2021, citons l’hôtel Viva Wyndham Resorts à Miches, la construction de 129 villas touristiques Life Style à Puerto Plata, la rénovation du Malecón de Cabrera et de la Laguna Gri à Río San Juan, la construction du parc d’attractions « El Dorado » à Punta Cana, la reconstruction et l’adaptation de la Plaza de Vendedores et de la Playita de Guayacanes, l’agrandissement de l’aéroport de Punta Cana, la rénovation de la plage Las Galeras à Samaná, entre autres.

Ville coloniale

M. Abinader s’est également intéressé de près à la rénovation de la ville coloniale. C’est pourquoi, en décembre 2021, il a annoncé un investissement de 460 millions de dollars RD dans de petits travaux et la rénovation de monuments historiques dans la ville coloniale.

Le président Luis Abinader a inauguré le parking de Las Atarazanas, qui a une capacité de 200 véhicules et générera 162 emplois.

Il a également mis en service les premières bornes de recharge Evergo pour véhicules électriques dans la ville coloniale, installées dans le Parqueo Las Atarazanas. Le président Abinader a également parcouru cette destination de la capitale dominicaine pour inaugurer des musées, rénover la peinture des maisons, entre autres.

Arrivées de touristes

Le président a rencontré à Punta Cana des directeurs généraux de chaînes hôtelières.

En outre, par l’intermédiaire du ministère du tourisme, les campagnes publicitaires du pays ont été intensifiées dans des pays comme les États-Unis, ce qui a apparemment contribué au fait que les derniers mois de 2021 ont été « les meilleurs de l’histoire du tourisme dominicain », selon le ministre David Collado chaque fois qu’il a annoncé les chiffres des arrivées de touristes cette année-là.

En 2021, 4 995 412 touristes sont arrivés en République dominicaine. En présentant ces statistiques, M. Abinader a souligné qu’il y a eu de nombreuses formules et tentatives, mais que son plan de relance responsable et un Cabinet du tourisme actif, coordonné avec le Cabinet de la santé, ont réussi à « apporter un véritable changement », positionnant le pays comme l’un des leaders mondiaux de la relance.

En parlant de performances touristiques, lors de Fitur 2022, Abinader a reçu la reconnaissance de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour son redressement réussi dans l’industrie du tourisme et sa gestion efficace des protocoles sanitaires dans les différentes destinations de ce pays des Caraïbes.

Emplois

Un autre point que le président Abinader devrait souligner dans son discours est que dans l’ensemble de l’industrie touristique, environ 65 000 emplois formels ont été récupérés au cours de l’année 2021, ce qui représente une récupération estimée à 91 347 emplois informels directs et 185 000 emplois indirects.

En outre, que la croissance en glissement annuel de l’emploi formel en décembre 2021 de 61% et 5% par rapport à décembre 2018 et un emploi formel sur cinq récupéré dans le pays était dans les Hôtels, Bars et Restaurants.

Revenus générés

Le revenu estimé reçu par le pays au cours de l’année 2021 était de 5 626 millions de dollars en devises étrangères grâce à l’arrivée de touristes, un fait qu’Abinader a pu mentionner dans son compte rendu comme un signe de soutien à la stabilité du taux de change du pays.

En outre, la réactivation du secteur s’est traduite par une croissance de 38,3 % en glissement annuel sur la période janvier-novembre et, en conséquence partielle, par une croissance de 12,5 % de l’économie dominicaine, selon les chiffres du ministère du tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × deux =