Présentation d’un projet d’insertion professionnelle dans le secteur du tourisme

Un projet d’insertion professionnelle en faveur des femmes, des jeunes et des petits agriculteurs dans le secteur du tourisme est présenté.

Ce projet, dans sa première phase, sera développé dans les communautés rurales des provinces de Pedernales, Samaná et Montecristi, avec une période de mise en œuvre allant de mai 2022 à novembre 2023.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en collaboration avec le ministère du Tourisme (MITUR), a présenté le projet « L’inclusion des femmes, des jeunes et des associations de petits agriculteurs dans la chaîne de valeur du secteur touristique », dont l’objectif fondamental est de promouvoir la création d’emplois, ainsi que de renforcer l’agriculture familiale.

Lors de la présentation du projet, le ministre du Tourisme, David Collado, a exprimé son bonheur de pouvoir soutenir cette initiative de la FAO, car cela le remplit de fierté et de satisfaction de voir comment les femmes et les jeunes ont le désir d’entreprendre et d’aller de l’avant.

Le fonctionnaire a également indiqué que la République dominicaine s’efforce de faire en sorte que le tourisme touche tous les Dominicains. « Notre intérêt premier est de relever l’économie du pays, mais de manière horizontale, et pas seulement verticale », a-t-il déclaré.

Le représentant de la FAO pour la République dominicaine, Rodrigo Castañeda, a souligné que ce projet propose de connecter des centaines de femmes et de jeunes ruraux à la chaîne du tourisme par le biais de l’agriculture et de la production d’aliments de haute qualité.

Selon M. Castañeda, ce projet ne profitera pas seulement au secteur du tourisme, mais son principal pilier est de générer des bénéfices pour les agriculteurs et les communautés rurales.
« La République dominicaine a le défi de reconstruire le tourisme mieux qu’avant, en le rendant plus durable, plus équitable, en promouvant des destinations rurales non traditionnelles et en créant des moyens de subsistance plus résilients pour les communautés rurales, et une façon d’y parvenir est l’agrotourisme », a-t-il déclaré.

Il a également informé que ce projet comprend l’aspect de la numérisation, tant au niveau de l’efficacité de la production que de la connexion aux marchés, en favorisant l’accès aux technologies de l’information et de la communication pour les associations rurales, les coopératives et les MPME.

Le président d’Asonahores, Rafael Blanco Tejera, a félicité le partenariat inactif entre la FAO et le ministère du Tourisme, car il est générateur d’équité, de durabilité et d’inclusion des femmes, des jeunes et des petits agriculteurs dans la chaîne de valeur du secteur touristique, piliers qui s’inscrivent pleinement dans tous les axes stratégiques qui sont promus.

Ce projet, dans sa première phase, sera développé dans les communautés rurales des provinces de Pedernales, Samaná et Montecristi, avec une période de mise en œuvre allant de mai 2022 à novembre 2023, conformément aux priorités du gouvernement dominicain visant à développer l’offre touristique d’ici 2024 et à la lier à l’agriculture familiale et à d’autres associations et entreprises rurales.

Il est mis en œuvre dans le cadre du programme de coopération technique de la FAO, avec un budget de 220 000,00 USD.

Cette initiative vise à renforcer l’associativité des associations d’agricultrices, de jeunes et de petits agriculteurs, en vue d’articuler la demande du secteur touristique avec l’offre de produits et de services des associations rurales, des coopératives et des MPME.

Parmi ses priorités figure la promotion de l’esprit d’entreprise dans les communautés rurales, en particulier chez les jeunes et les femmes, afin que leurs produits puissent avoir accès à la fois au marché local et au tourisme.

Il comprend également le renforcement institutionnel des ministères du tourisme et de l’industrie et du commerce pour le développement des capacités associatives, managériales et productives des entreprises rurales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × 2 =