PROGRAMME DE L’OBSERVATOIRE DES MEILLEURES PRATIQUES

MITUR CRÉE UN PROGRAMME D’OBSERVATION DES BONNES PRATIQUES EN MATIÈRE D’OUVRAGES D’INFRASTRUCTURE

Le ministre David Collado a assuré que ce programme est l’un des plus beaux projets réalisés à ce jour.

Dans un acte dirigé par le Président de la République, Luis Abinader Corona, en tant que chef du Cabinet du Tourisme, le Ministre du Tourisme, David Collado, a présenté la création d’un Observatoire de Bonnes Pratiques dans les processus d’appel d’offres des travaux qui seront développés par le Comité d’Exécution de l’Infrastructure Touristique (CEIZTUR).

L’objectif principal de cet observatoire est d’assurer le respect sans restriction de la loi n° 340-06, relative à l’acquisition et à la passation de marchés de biens, de services et de travaux, et également de parvenir à l’innovation technologique et à la collaboration des académies dominicaines dans le cadre d’un partenariat public-privé pour les meilleures pratiques.

Lors de la présentation de l’Observatoire des bonnes pratiques, le ministre David Collado, a déclaré que ce programme est l’un des plus beaux projets réalisés à ce jour, et qu’il s’agit d’une réaffirmation de l’engagement du gouvernement en matière de transparence. Depuis notre arrivée au ministère du tourisme, nous avons mis en œuvre la vision du président Abinader d’une administration transparente et proche des communautés. Cet observatoire intégrera les meilleures pratiques aux processus d’appel d’offres pour sélectionner et garantir la qualité et les délais de livraison optimaux », a-t-il déclaré.

Luis Abinader a félicité le ministre David Collado pour la création de cet observatoire, « Je remercie le ministre du Tourisme pour cette initiative correcte, bien que d’autres institutions aient également fait des processus de surveillance, ceux-ci n’avaient pas donné aux jeunes l’opportunité d’aider le gouvernement, mais surtout de faire partie de l’acquisition d’une culture de transparence et d’honnêteté ».

Selon ce qui a été expliqué, cet observatoire disposera également d’une plateforme numérique grâce à laquelle tout le monde pourra accéder au processus d’appel d’offres pour vérifier son état d’avancement, ainsi que pour apporter des idées ou des suggestions de travaux ou de solutions d’infrastructure dont la communauté a besoin.

Il a également été signalé que les clusters et les associations hôtelières des destinations dans lesquelles les travaux sont développés par CEIZTUR seront invités à participer à l’Observatoire des bonnes pratiques en tant qu’observateurs dans chacun des processus d’appel d’offres qui correspondent aux destinations qu’ils représentent.

Parmi les universités qui ont adhéré à l’observatoire au nom de RUNED figurent l’Instituto Tecnológico de Santo Domingo (INTEC), l’Universidad Acción Pro-Educación y Cultura (UNAPEC), l’Universidad Iberoamericana (UNIBE), l’Universidad Pedro Henríquez Ureña (UNPHU) et la Pontificia Universidad Católica Madre y Maestra (PUCMM).

Dans le cadre des mécanismes et des plateformes qui seront utilisés par l’observatoire, l’intégration des étudiants en ingénierie et en architecture dans les processus de budgétisation, de localisation et d’évaluation est proposée comme une partie essentielle de l’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + trois =