Salon de l’économie d’énergie » organisé pour promouvoir l’utilisation rationnelle de l’énergie

Le ministère de l’énergie et des mines (MEM) a organisé le « Salon de l’économie d’énergie 2023 : vers la transition énergétique », afin de promouvoir une culture d’utilisation rationnelle et efficace des ressources énergétiques, pour favoriser le développement durable du pays.

Dans son discours d’ouverture, le ministre de l’énergie et des mines, Antonio Almonte, a expliqué que cette initiative se présente comme une nécessité dans le cadre global de l’adoption d’actions pour aider à combattre les effets du réchauffement climatique, et aussi par la promotion de l’innovation technologique, comme les nouveaux types de turbines électriques, les usines, les moteurs, les appareils ménagers, qui ont un impact significatif sur la réduction de la consommation d’énergie.

La « Foire aux économies d’énergie » est une initiative du vice-ministère des économies d’énergie et de l’efficacité énergétique, qui recherche des solutions et des technologies visant à réaliser des économies d’énergie durables dans les institutions publiques, les foyers et les entreprises privées.

Le responsable du MEM a ajouté que ce processus d’économie d’énergie représentera un soulagement pour l’économie, car il contribuera à réduire le coût élevé de la facture dominicaine dans l’achat de pétrole pour produire de l’énergie et que, dans ce sens, le gouvernement se dirige vers une transition énergétique, soutenue par deux objectifs principaux ; d’une part, stimuler la consommation rationnelle de l’énergie, et, d’autre part, incorporer les énergies renouvelables à la matrice de production.

« L’irruption de tous ces projets d’énergie renouvelable, qui, par ailleurs, est moins chère, vise non seulement à lutter contre le changement climatique, mais aussi, plus urgemment, à découpler progressivement et systématiquement la consommation nationale de combustibles fossiles, qui représentent un coût élevé pour le pays », a-t-il expliqué.

Le ministre Almonte a souligné qu’il ne s’agit pas pour la population de cesser de consommer de l’énergie, mais de le faire de manière efficace, et que la destination finale de tous ces efforts déployés par le gouvernement est de répondre à la demande d’électricité et de la produire avec le moins d’impact négatif possible, d’une manière générale.

« Pour nous, le soutien aux énergies renouvelables a des implications climatiques et technologiques, outre le fait qu’il s’agit d’une énergie bon marché, mais c’est aussi une stratégie qui vise à remplacer la dépendance à l’égard de combustibles que nous ne contrôlons pas, et à devenir progressivement moins dépendants des combustibles fossiles », a-t-il déclaré.

De même, le vice-ministre des économies d’énergie et de l’efficacité énergétique, Alfonso Rodríguez, a participé à la table ronde sur la conception d’infrastructures énergétiques efficaces, où il a expliqué que l’un des principaux défis est l’intégration de l’utilisation de l’énergie dans le programme d’études des étudiants (primaire, secondaire et universitaire), afin de promouvoir une culture de l’économie dès le cycle scolaire.

Des acteurs du secteur public et privé de l’électricité ont participé à cette activité et ont discuté et échangé des expériences, par le biais de panels et de présentations, sur les étapes à suivre pour parvenir à une consommation d’énergie plus efficace.

Récemment, le président Luis Abinader a déclaré que la mise en œuvre d’une politique d’économie d’énergie et d’efficacité énergétique dans tous les organes de l’administration publique relevant du pouvoir exécutif constituait une priorité nationale élevée. Cette mesure a été prise par le décret 158-23.

Source:

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × trois =

Verified by MonsterInsights