Le ministère de la santé annonce le premier recensement national des ressources humaines en santé

Le ministère de la Santé a annoncé lundi que le plan pilote du premier recensement national des ressources humaines en santé débutera le 15 juillet dans la province de San Cristóbal, une initiative qui vise à recueillir des informations sur le personnel de santé, à analyser la répartition et à déterminer les lacunes existantes dans les différents domaines de compétence, niveaux de soins et secteurs du pays.

Le projet est soutenu par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), l’Office national des statistiques (ONE) et le recrutement de consultants experts pour garantir l’exactitude et la fiabilité des données collectées.

Le processus visera à recueillir des données sur le personnel, qu’il s’agisse du personnel médical, des infirmières ou des personnes occupant des postes techniques, en précisant des données générales sur leur formation et leur lieu de travail.

À cette fin, le ministère de la santé a publié la résolution n° 0010-2024, qui prévoit le recensement des professionnels nationaux et étrangers, actifs ou inactifs sur le territoire national, dont la formation et/ou l’activité professionnelle est liée aux sciences de la santé.

Le ministre de la Santé, Víctor Atallah, a souligné que le recensement permettra de connaître, d’analyser et de faire des projections sur les données statistiques obtenues, ce qui est très essentiel pour tout le monde, et contribuera à améliorer la santé dans le pays.

« Cela nous permettra d’identifier le nombre de professionnels de la santé, les besoins au niveau national, d’élaborer des politiques et des programmes pour améliorer leur distribution, et grâce à l’enquête, de réaliser une forme de contact permanent avec tout le monde, afin de standardiser et de protocoliser les services de santé dans le pays », a-t-il dit.

Dans ce contexte, il a déclaré que le lancement du plan pilote était fondamental pour renforcer le système de santé et identifier les lacunes à combler. Il a appelé l’ensemble de la communauté sanitaire à se joindre au projet afin de construire un système de santé plus digne qui garantisse à chaque Dominicain l’accès à des soins de santé de haute qualité.

Le projet sera mis en œuvre par la direction du développement des ressources humaines en santé (DDRHS) du vice-ministère du renforcement et du développement du secteur de la santé, dirigé par le vice-ministre Miguel Rodríguez Viñas, qui a expliqué que le projet découle de la nécessité de disposer d’informations précises et d’outils solides pour la prise de décisions stratégiques basées sur les besoins réels de la population, ce qui est une grande responsabilité du MSP à gérer.

« Nous sommes confrontés à un manque important d’informations détaillées et de méthodologies avancées pour contrôler et évaluer les ressources humaines dans le domaine de la santé. De plus, les informations existantes sont fragmentées et limitées principalement au secteur public, ce qui empêche d’avoir une image complète et précise du paysage de la santé dans le pays ».
« Cette insuffisance de données constitue un obstacle majeur à la prise de décision et à l’élaboration de politiques efficaces.

Lors de l’événement, qui s’est tenu dans la salle Deydamia Miniño du ministère de la santé, Xavier Hernández Ferre, représentant du PNUD en République dominicaine, et Carlos Hernández, chef du département des statistiques démographiques et sociales de l’ONE, ont prononcé des paroles de motivation et de collaboration pour ce qui sera le premier recensement national des ressources humaines dans le domaine de la santé.

Le projet pilote débutera à San Cristóbal

Le directeur des ressources humaines en santé du MSP a expliqué que la province de San Cristóbal a été choisie comme site du plan pilote parce qu’elle offre la possibilité d’analyser des situations qui peuvent être reproduites au niveau national compte tenu de sa taille et de sa complexité.

À ce jour, 271 établissements ont été identifiés dans la province, qui sera visitée du 15 au 19 juillet.

Les résultats de ce pilote nous permettront d’avoir un aperçu de ce qui est attendu lors du lancement du projet sur l’ensemble du territoire national et d’apporter les ajustements nécessaires pour assurer son succès et obtenir des informations qui répondent aux normes de qualité souhaitées.

Au cours de l’événement, les données à utiliser pour l’enquête ont été remises au directeur provincial de la santé de San Cristóbal, Darío Méndez.

Les résultats du recensement constitueront une base solide pour la planification stratégique, l’allocation des ressources et la formulation de politiques publiques visant à améliorer la qualité, l’accessibilité et l’efficacité des services de santé dans le pays. En outre, ils permettront d’alimenter les systèmes statistiques nationaux et internationaux en informations fiables et actualisées.

Source :Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 9 =

Verified by MonsterInsights