Le MSP livre 50 motos et du matériel de fumigation à la DPS-DAS

Dans le cadre d’une initiative visant à renforcer la lutte contre les maladies à transmission vectorielle, le ministère de la santé publique a livré 50 motos équipées pour le suivi efficace de maladies telles que la dengue, par l’intermédiaire des directions provinciales et des aires de santé (DPS-DAS).

Cette acquisition, qui représente un investissement important de plus de 5 millions de pesos, constitue un pas en avant dans la lutte contre les maladies.

Le ministre de la Santé, le docteur Victor Atallah, a remis ces équipements aux responsables des 32 DPS, ainsi qu’à ceux des 8 zones de santé de l’agglomération de Saint-Domingue, et a souligné le travail qu’ils accomplissent pour maintenir la faible incidence de la dengue dans le pays, malgré les prévisions annoncées pour la région par l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

« Ces équipes font partie d’un premier groupe d’outils qui seront mis à la disposition de toutes les directions provinciales de la santé (DPS) et des directions régionales de la santé (DAS) afin de rendre plus efficace la lutte contre le moustique vecteur de la dengue. Cette initiative renforce non seulement la capacité de réponse aux épidémies de maladies à transmission vectorielle, mais reflète également un engagement ferme en faveur de l’amélioration continue de la santé publique dans le pays », a-t-il déclaré.

M. Atallah a souligné que le travail réalisé lors de chaque démarcation a contribué à la reconnaissance de l’OPS, car la République dominicaine maintient « le contrôle de la dengue, en tête des pays de la région ».

Les outils comprennent également un équipement de thermonébulisation pour la fumigation, une méthode efficace qui produit un brouillard ultrafin d’insecticides concentrés, capable d’atteindre de petits espaces et de hauts plafonds sans nuire aux personnes, aux animaux ou aux plantes.

Ce processus de pulvérisation est sans danger pour les humains et les animaux domestiques et complète d’autres activités de lutte antivectorielle, telles que le bouchage correct des réservoirs, l’élimination des sites de reproduction, l’application de larvicides et le maintien d’un environnement propre.

L’acquisition des motos s’accompagne de la mise en œuvre d’un programme complet de formation à la sécurité routière et à la conduite saine pour les personnes responsables de l’utilisation des motos.

En outre, grâce à la diligence du Programme de prévention des blessures et de la violence (Prelvi) et avec le soutien du vice-ministère du renforcement et du développement du secteur de la santé, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a fait don de 50 casques.

Une partie de l’équipement sera distribuée au Centre de prévention et de contrôle des maladies à transmission vectorielle et des zoonoses (Cecovez).

Étaient présents à la cérémonie les vice-ministres, Eladio Pérez, de la Santé collective, responsable de la gestion des motos, Miguel Rodríguez Viñas, du Renforcement et du développement du secteur de la santé, Raysa Bello, de l’Assistance sociale, ainsi que le directeur de Prelvi, Julio César de León et d’autres fonctionnaires de l’institution.

La réception symbolique du matériel de fumigation et de la clé d’une moto a été effectuée par les directrices de DPS, Duarte, Dr. Zenaida Antigua, de Duarte, et Carolina Núñez, de Santiago.

Source: presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − six =

Verified by MonsterInsights