Première étude sur la santé numérique en République dominicaine

Dans le cadre du deuxième congrès latino-américain sur la santé numérique, qui se tiendra les 6 et 7 septembre, organisé par Arium Salud Digital et AF Comunicación Estratégica, les résultats de l’étude « L’état de la santé numérique en République dominicaine », qui comprend un diagnostic et une analyse de la situation actuelle de la transformation numérique du secteur de la santé, seront annoncés.

Fedor Vidal, PDG d’Arium Salud Digital, l’entreprise qui sponsorise l’étude, a informé que la recherche est menée par l’Observatoire de la sécurité sociale (OSES), rattaché au Vice-Rectorat de la recherche et de l’innovation (VRII) de l’Institut technologique de Saint-Domingue (INTEC), dans lequel la Fondation Plenitud joue le rôle de conseiller technique.

L’Observatoire est une entité qui bénéficie du soutien d’institutions du secteur public et privé, telles que Mapfre Salud ARS, Primera ARS de Humano, ARS Universal, ARS SENASA, AFP Popular, AFP Siembra, la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement.

« Cette première publication analysera les besoins des secteurs public et privé et montrera l’état des processus de soins dans les organisations prestataires de services, le secteur des assurances et le secteur pharmaceutique, ainsi que leurs besoins et priorités en matière de numérisation et de transformation numérique », a détaillé la chercheuse principale de l’étude, Magdalena Rathe, présidente et fondatrice de la Fondation Plenitud et conseillère technique de l’OSES.

Amelia Reyes Mora, présidente d’AF Comunicación, a exprimé son enthousiasme à l’idée que ces recherches soient présentées lors du congrès, qui se tiendra à l’hôtel Real InterContinental Santo Domingo. Elle a ajouté qu’il s’agira d’un scénario qui réunira les principaux acteurs de l’écosystème de la santé dans la région et a invité à visiter congresosaluddigital.com pour en savoir plus sur l’activité.

L’étude, qui portera sur Saint-Domingue, Santiago, Puerto Plata, La Romana et Punta Cana, comprendra également le point de vue des patients sur la numérisation des services de santé et son impact sur leur qualité de vie, ainsi que les principaux défis à relever dans le cadre du processus de transformation numérique.

Elle abordera également les perceptions des principaux acteurs des secteurs public et privé, notamment les cadres des hôpitaux, des cliniques, des centres de diagnostic, les associations professionnelles, les représentants des gestionnaires des risques sanitaires, les pharmacies, ainsi que les responsables des départements technologiques de ces entités, les citoyens et les patients. En même temps, il deviendra une référence de consultation pour le secteur.

Arium Digital Health, société appartenant à l’écosystème de santé INTEGRA et sponsor de l’étude, se consacre à fournir des outils et des services destinés à obtenir une plus grande sécurité des données, à numériser et à renforcer les processus, en aidant les organisations à modifier les activités fragmentées pour les transformer en écosystèmes intégrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 4 =