Signature d’un accord visant à promouvoir l’entrée de thérapies innovantes dans le pays

L' »Accord d’entente et de coopération entre la Direction générale des marchés publics (DGCP) et la Fédération des laboratoires pharmaceutiques d’Amérique centrale et des Caraïbes (Fedefarma) » a été signé dans le but d’influer sur l’acquisition d’outils permettant d’optimiser les ressources et de réaliser des achats et des contrats innovants afin d’améliorer la qualité des services de santé.

L’accord signé par le directeur de la DGCP, Carlos Pimentel, et la directrice exécutive de Fedefarma, Victoria Brenes, vise à travailler en collaboration pour développer des outils permettant d’intégrer des mécanismes d’achat innovants, également connus sous le nom de Managed Entry Agreements (MEA), dans le cadre réglementaire et juridique du pays.

De cette façon, Fedefarma fournit à la DGCP des connaissances techniques qui apportent une valeur ajoutée pour la durabilité et le renforcement du système de santé, et pour le bien-être des patients en République dominicaine.

Les accords de gestion des entrées sont appliqués avec succès dans différentes régions du monde depuis plus de 15 ans, où ils ont démontré leurs avantages tant pour les patients que pour le système de santé en général. On peut citer l’Espagne, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil et l’Uruguay, qui ont favorisé l’accès aux thérapies pour le traitement du cholestérol, de l’hypertension artérielle pulmonaire, de l’hépatite, du cancer du poumon, du cancer du sein, de l’amyotrophie spinale, entre autres.

L’accord vise également à promouvoir l’amélioration continue du Système National d’Achats et de Contrats (SNCCP), et à collaborer avec le travail que la DGCP a développé dans ce domaine.

L’accord comprend, sans s’y limiter, la formation du personnel de la DGCP et de tout autre organisme qui répond aux besoins stratégiques de l’institution et le soutien au développement de domaines techniques dans les marchés publics, selon les questions techniques définies et spécifiées par la DGCP, orientées vers l’avant-garde qui permet un service meilleur et plus efficace pour le pays, et dans lesquelles Fedefarma peut rendre effectif le soutien demandé.

« L’intérêt de la FEDEFARMA est de soutenir le gouvernement dans l’amélioration du système de santé publique en permettant aux patients d’accéder rapidement à des médicaments innovants de première intention sur le site « , a déclaré M. Brenes.

Pour sa part, M. Pimentel a reconnu que, bien qu’il soit encore nécessaire de créer une loi spécialisée pour l’achat de médicaments, et que le projet de loi générale sur les marchés publics soit toujours en attente au Congrès, cet accord contribuera grandement à cet objectif.

« Cet accord s’inscrit dans le cadre de la réforme du système afin d’identifier les bonnes pratiques et d’avancer dans la construction de politiques de passation de marchés dans le secteur de la santé où le critère du rapport qualité-prix prévaut », a-t-il déclaré.

Source: Diariosalud.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − dix-huit =