Il y a un décalage horaire de 13 heures entre Tokyo et la République Dominicaine

Entre le Japon, où se tiendront les Jeux olympiques de Tokyo 2020, et la République dominicaine, il y a une différence de 13 heures. Le jeudi 22 juillet, Ignacio Vasquez, le premier Dominicain à participer à l’événement, prend part aux qualifications du skiff masculin à 19h30, heure locale, alors qu’au Japon, il sera 8h30 du matin.

Lorsqu’il sera 22 heures le vendredi 23, heure à laquelle la boxeuse cubaine, Maria Moronta, sera en compétition, il sera midi à Tokyo.

Le mardi 27, heure locale, les Dominicains affrontent le Japon dans le premier match de baseball des Créoles, à 11h00 du soir, 10h00 du matin au Japon.

Bernardo Pie, espoir de médaille en taekwondo, a son premier match à 21h05 ce même jour, soit 10h05 à Tokyo.

Les Reines des Caraïbes ont leur premier match contre la Serbie à 6h00 le lundi 2 août, soit 19h00 au Japon.
À 22 h 50 en République dominicaine, l’haltérophilie commence, lorsque Isabel Pirón concourt dans les 49 kilogrammes ; à 20 h 50, Luis García dans les 61 kg ; la boxeuse Miguelina Hernández à 10 h ; le boxeur Leonel de los Santos à 11 h 03 et Rohan Polanco à 00 h 24.

Le volley-ball féminin, les Reines des Caraïbes, ont leur premier match contre la Serbie à 6 heures du matin le lundi 2 août, ce qui correspond à 19 heures au Japon.

En athlétisme, Mariledy Paulino participe au 400 mètres à 20 h 45, heure locale, 9 h 45 à Tokyo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =