La Journée nationale du sport est célébrée tous les 7 novembre

Cette journée a été instituée en 1963, par un décret du président de la République de l’époque, Rafael Bonnelly.

Tous les 7 novembre, la République dominicaine célèbre la Journée nationale du sport. Les pays du monde entier ont adopté le sport comme une pratique ou une discipline qui permet le développement physique, mental et sain de l’individu, ce qui explique pourquoi il était une pratique courante dans les civilisations anciennes.

Cette journée a été instituée en 1963, par un décret du président de la République de l’époque, Rafael Bonnelly, auquel a succédé le professeur Juan Bosch. Chaque année, le ministère des sports organise plusieurs événements sportifs au niveau national pour commémorer cette date.

Les sports en République dominicaine

Le baseball, ou pelote basque comme la plupart des Dominicains ont l’habitude de l’appeler, est le sport le plus populaire en République dominicaine, c’est pourquoi il est souvent appelé le « sport national ». En raison des conditions climatiques du pays, il est joué toute l’année au niveau amateur, mais la saison officielle pour les équipes professionnelles se déroule pendant l’automne-hiver (d’octobre à février), car c’est à cette période que les joueurs professionnels peuvent participer au niveau local. Le pays compte d’excellents joueurs de ligue majeure et des immortels tels que Juan Marichal et Pedro Martinez.

Mais il existe aussi des sports tels que le volley-ball, le basket-ball, le football, la natation, le softball, l’athlétisme, etc. Pendant des années, le volley-ball a été le deuxième sport le plus pratiqué au niveau national, car il pouvait être joué dans des installations très simples. C’est pourquoi les premiers succès internationaux, hormis le baseball, ont été obtenus dans cette discipline, principalement par l’équipe nationale féminine.

Au fur et à mesure que les installations sportives se sont multipliées dans le pays, notamment dans les grandes villes, d’autres sports se sont développés et certains ont atteint un niveau de qualité sur les scènes internationales, comme c’est le cas du basket-ball.

En République dominicaine, comme dans d’autres pays de notre continent, ce sont les Européens qui ont introduit le football sur l’île. Bien que le niveau du football pratiqué dans le pays ne soit pas encore comparable à celui d’autres pays de la région, il s’améliore lentement et il y a déjà des joueurs dominicains qui jouent dans des ligues d’autres pays. L’incorporation de joueurs issus de l’émigration, principalement d’Espagne, a légèrement augmenté le niveau de l’équipe nationale.

L’origine de l’athlétisme en République dominicaine remonte à 1946, lorsque le pays a participé aux Vèmes Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes, organisés à Barranquilla, en Colombie. La Fédération nationale d’athlétisme est créée le 21 mars 1953, dans le but de participer aux VIIe Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes, qui se déroulent au Mexique l’année suivante.

Le football est l’une des disciplines sportives qui a connu la plus forte croissance en République dominicaine ces dernières années, à tel point que les commentateurs sportifs les plus réputés placent ce sport parmi les cinq activités sportives les plus populaires sur le territoire national. Sa pratique varie selon les provinces, sans grande pertinence dans les villes de grande importance politique et avec une acceptation progressive dans des provinces comme Puerto Plata et Peravia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 3 =