La République dominicaine en finale du Caribbean Series

Isaac Rodriguez a donné un double pour ouvrir la neuvième manche et a empêché Tyler Alexander de réaliser un match parfait, mais pas les Giants de Cibao de battre les Charros de Jalisco 2-1 et de gagner un ticket pour la finale des séries caribéennes de ce soir contre les Caimanes de Barranquilla.

Le vétéran gaucher américain n’a donné aucun coup de pied et a sorti cinq joueurs.

« Mes enfants sont dominicains, ma femme aussi et je suis heureux de représenter cette partie de ma vie », a-t-il déclaré à la journaliste Natacha Peña après le match.

Il est relevé par Juan Minaya, qui tolère un simple du jeune Victor Mendoza, mais parvient à sauver le match.

Le seul match sans coup sûr de l’histoire de la classique caribéenne s’est déroulé lors de sa première phase en 1952 et a été l’œuvre de Thomas Fine, de l’équipe Claveles Rojos del Habana, contre Cervecería Caracas, du Venezuela, au Panama.

« Mes enfants sont dominicains, ma femme aussi et je suis heureux de représenter cette partie de ma vie », a-t-il déclaré à la journaliste Natacha Peña après le match.

Les Giants ont terminé la phase régulière de la série avec une avance de 5-1. Ils ont été escortés par les Caimanes (4-2).

Henry Urrutia a réalisé deux doubles et un simple en quatre manches. Sierra a été 3-2 avec deux RBIs et Canó a également eu deux hits en trois occasions.

Rodriguez, qui a renforcé les Giants de cette année, et Mendoza ont donné les deux seules frappes du no man’s land qui a donné l’équipe mexicaine éliminée, qui part avec un bilan de trois victoires et un nombre égal de revers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × trois =