Le Dominicain José Ramírez réussit 2 home runs

Pour les Gardiens, Ramirez a réussi trois coups sûrs en trois visites au marbre, ajoutant deux coups de circuit, avec deux points marqués et trois courses au bâton.

L’arrêt-court dominicain Jose Ramirez a connu un après-midi parfait avec la batte mercredi, frappant trois coups, dont deux homers, et conduisant trois courses pour mener les Cleveland Rangers dans une victoire 7-0 contre les San Diego Padres.

C’était le troisième match à deux coups de la saison pour Ramirez, qui mène les Rangers avec 25 home runs.

Avec ses deux coups de circuit mercredi, la star de 29 ans a maintenant frappé la balle hors du parc trois fois lors de ses quatre derniers matchs.

Le natif de Baní, en République dominicaine, a profité de ses frappes pour conduire cinq courses et marquer deux points au cours de ces quatre matchs.

Ramirez, qui a terminé dans les six premiers du vote pour le meilleur joueur de la Ligue américaine lors de quatre des cinq dernières saisons, a contribué à aider les Guardians à remporter 13 de leurs 16 derniers matchs.

Ramirez a pris sur lui d’ouvrir le score dans le premier épisode lorsqu’il a mis à terre le gaucher Blake Snell (5-7), envoyant la balle au-dessus du mur du champ gauche dans la première manche.

Les Guardians ont déclenché une attaque de cinq points dans la quatrième manche, ce qui a pratiquement décidé du match.

José Ramirez

Dans la quatrième manche, l’excellent arrêt-court dominicain a de nouveau terrorisé Snell, en déposant la balle derrière le mur, sans qu’aucun coureur ne soit sur la base, pour étendre l’avance des Gardiens (0-2).

Juste après le home run de Ramirez, son compatriote Oscar Gonzalez a répété la dose en envoyant la balle au-delà de la limite du champ extérieur pour le deuxième score de Cleveland (0-3) dans la quatrième.

Luke Maile a inscrit le troisième but avec un simple au champ gauche et les deux derniers par un simple de Steven Kwan pour donner une avance de six points aux Guardians (0-6),

Ramirez a apporté le dernier point des Guardians au tableau d’affichage avec un ballon-sacrifice au champ central.

Le droitier Cal Quantrill (10-5) a travaillé sept manches sans but, permettant cinq coups sûrs et éliminant cinq frappeurs pour remporter la victoire.

Snell (5-7), qui a quitté le monticule après avoir permis six coups sûrs en 3,1 épisodes, a subi la défaite pour les Padres.

Pour les Guardians, Ramirez a frappé trois fois en trois visites au marbre, totalisant deux coups de circuit, avec deux courses marquées et trois RBI ; Gonzalez a fait un coup de circuit en quatre manches, a marqué et conduit une course ; et Amed Rosario a frappé un coup de circuit en quatre manches avec le bois.

Pour les Padres, le Dominicain Manny Machado et le natif de Curaçao Jurickson Profar n’ont rien touché en quatre manches et le Colombien Jorge Alfaro a manqué trois at-bats.

En savoir plus: SPORT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × 4 =