Les « Caribbean Queens » de la République dominicaine se lancent dans la « Dream Team »

Les Reines des Caraïbes seront une fois de plus l’une des équipes les plus coriaces dans l’arène sportive lorsqu’elles affronteront l’une des équipes les plus coriaces de ces temps-ci, les États-Unis. La Ligue des Nations de volley-ball est sur le point de commencer et les insulaires ont déjà un groupe confirmé. Les débuts de notre équipe auront lieu le 31 mai, mercredi, à Los Angeles, plus précisément dans la ville de Shrevreport, Bossier City.

La nouvelle a été annoncée officiellement par l’entraîneur de l’équipe nationale, le Brésilien bien-aimé Marcos Kwiek. Il a également reconnu qu’ils s’entraînent avec leur équipe nationale à plein régime et du mieux qu’ils peuvent. Comme si cela ne suffisait pas, ils auront l’apparition après la pause de la ligue brésilienne de volleyball des sœurs Brayelin et Jineirys Martinez.

D’autre part, Samareth Caraballo et Brenda Castillo, qui évoluaient respectivement dans les ligues portugaise et italienne, rejoindront également l’équipe. À cela, le canarinho Marcos Kiwek a révélé qu’il est important d’avoir l’incorporation de femmes qui font la vie internationale dans l’équipe nationale. Il a déclaré : « Nous nous entraînons à plein régime, car nous avons un fort engagement international dans la Ligue des Nations.

Les débuts.
Le 29 de ce mois, les athlètes nationaux seront bientôt sur la route pour affronter le 31, comme mentionné ci-dessus, les États-Unis, contre lesquels ils feront leur entrée dans le groupe.

Parmi les championnats du monde que l’équipe nationale a vu naître, nous pouvons souligner de 1998 à aujourd’hui, tous les quatre ans, où les résultats des Reines des Caraïbes ont été les suivants :

1998 – 12ème place
2002 – 13ème place
2006, 2010 – 17ème place
2014 – 5e place (meilleur résultat)

Entre autres faits marquants, leur meilleur résultat aux Jeux olympiques a été Londres 2012, où ils ont pris la 5e place, en Coupe du monde ils n’ont pas pu faire mieux que la 7e place, jusqu’à présent leur meilleure place (2019), en Grand Prix leur meilleure place a été la 8e place (2006), aux Jeux panaméricains ils ont pris l’or en 2003 et 2019.

La Coupe panaméricaine a également été soulevée par nos filles, où l’on a vu en 2008, 2010, 2014, 2016, 2021 à la décrit ci-dessus de prendre un bouleversement international majeur avec ces grandes présaisons. Et pour la Coupe NORCECA, ils ont remporté la première place en 2009, 2019 et 2021.

L’équipe officielle est composée des noms suivants :
Annerys Vargas, défenseur central, a signé en provenance de Nordimeccanica Piacenza (Italie).
Marianne Fersola, bloqueuse moyenne, a signé avec Mirador de la République Dominicaine
Brenda Castillo, libéro, a signé avec Rabita Baku d’Azerbaïdjan
Niverka Marte, passeuse, a signé avec Deportivo Géminis du Pérou
Cándida Arias, défenseur central, a signé avec San Cristóbal de la République dominicaine
Rosalín Ángeles, passeuse, a signé avec le Deportivo Nacional en provenance de la République dominicaine.
Prisilla Rivera, attaquante, a signé avec Bursa BBSK de Turquie
Yonkaira Peña, attaquante, a signé avec le Bursa BBSK de Turquie
Gina Mambru, ci-contre, a signé avec le Besiktas de Turquie
Bethania de la Cruz, attaquante, a signé avec Eczacibasi Istanbul de Turquie

Ana Yorkira Binet, attaquante, signé avec Samaná, République dominicaine
Branyerlin Martínez, ci-contre, a signé avec Mirador de la République dominicaine
« Nous aurons, une fois de plus, un beau problème, car nous avons des joueurs jeunes et vétérans avec beaucoup de qualité technique au niveau international pour choisir les 14 et ce n’est pas une tâche facile », a déclaré le coach précité.

Les matchs restants pour notre équipe seront également :
USA
Canada
Brésil
Japon
Corée
Italie
Pays-Bas
Allemagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 − un =