Au Brésil, vous n’avez pas besoin d’un visa de la RD et voici les activités que vous pouvez y pratiquer

Pouvez-vous vous imaginer boire une délicieuse caipirinha en regardant le carnaval populaire et coloré de Rio de Janeiro ou de Sao Paulo ? Pour 2022, le Brésil prépare le « plus grand carnaval de tous les temps » et si vous êtes dominicain, vous avez l’occasion de découvrir cette attraction et d’autres de ce pays d’Amérique du Sud, où vous pouvez vous rendre sans visa.

Depuis jeudi dernier, les Dominicains ont moins d’obstacles à surmonter pour connaître le cinquième plus grand pays du monde, après que les deux pays ont signé un accord permettant aux ressortissants munis de passeports ordinaires de se rendre au Brésil sans visa.

Le Brésil attend les Dominicains avec son folklore et sa culture diversifiés, sa cuisine délicieuse et variée, ainsi que des dizaines de destinations naturelles allant des déserts, des forêts tropicales et des marécages aux vastes plages de sable blanc, aux volcans, aux hautes montagnes et aux plus grands fleuves du monde.

Si vous faites partie de ceux qui veulent profiter de cette opportunité, découvrez comment vous y rendre et ce que ce pays a d’autre à offrir.

Voyage sans visa

L’accord signé entre la République dominicaine et le Brésil explique que les Dominicains peuvent entrer, sortir, transiter et séjourner, à des fins touristiques ou commerciales, pour une période maximale de 60 jours, renouvelable pour la même période, « de sorte que la durée totale du séjour ne dépasse pas 120 jours par période de 12 mois, à compter de la première entrée sur le territoire des deux pays ».

Comment se rendre au Brésil ?

Plus de sept heures et 4 173 kilomètres plus tard, le Brésil est en Amérique du Sud. Pour y arriver, il faut survoler le Venezuela, la Colombie et le Pérou.

Les vols au départ de la République dominicaine pour les prochains mois varient entre RD 50 000 et RD 98 500 (aller-retour, avec escale).

En raison de la pandémie de Covid-19, pour entrer dans le pays, vous devez présenter un test PCR négatif effectué moins de 72 heures avant le vol. Les enfants de moins de 2 ans sont exemptés du test, de même que les enfants de moins de 12 ans voyageant accompagnés de leurs parents ou tuteurs, mais l’accompagnateur doit présenter un résultat négatif au test RT-PCR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − 4 =