Collado dévoile ses plans pour transformer le tourisme en SD

Le tourisme dans la ville de Saint-Domingue connaît une résurgence notoire avec la construction et l’ouverture de nouveaux hôtels, ce qui signifie une plus grande offre d’hébergement, de nouvelles options de loisirs pour les visiteurs, avec l’annonce de la construction d’un boulevard touristique et du centre de conventions tant attendu pour attirer le tourisme MICE.

À cet égard, le ministre du Tourisme, David Collado, a déclaré que l’offre hôtelière de SD se diversifie et s’accroît, et que pour compléter l’occupation des nouvelles chambres, il est nécessaire de faire place au centre de conventions.

« Dans la plupart des villes où un centre de convention est implanté et construit, l’occupation des hôtels augmente de 7 à 8 %, par conséquent, ce que nous souhaitons, c’est que la capitale, Saint-Domingue, continue d’accroître son offre touristique « , a-t-il déclaré.

Il a rappelé que le président Luis Abinader a déclaré d’utilité publique le terrain qui appartenait à l’ancien hôtel Hispaniola, pour lequel il existe un litige entre le secteur privé et « l’idée du conseiller juridique du pouvoir exécutif est de déposer l’argent sur un compte fiduciaire et celui qui gagnera le litige réalisera les travaux ».

M. Collado a déclaré qu’il n’était pas possible de sacrifier la capitale avec un espace aussi emblématique que l’hôtel Hispaniola, où le centre de conventions doit être construit.

Il a expliqué que le ministère des finances, le ministère du tourisme (Mitur) et la Banco del Reservas travaillent ensemble à la matérialisation du projet. En outre, une alliance a été conclue avec l’Ifema.

« Nous avons un partenariat avec Ifema, l’entreprise qui gère Fitur, qui a de l’expérience dans la gestion de centres de congrès et qui nous a conseillé sur tout, y compris sur l’endroit où les véhicules déchargent les aliments. Nous n’improvisons pas », a-t-il souligné.

En ce qui concerne les nouveaux hôtels, le ministre a fait l’éloge du Marriott Piantini et de l’Aloft Piantini, récemment inaugurés, qui offrent 400 nouvelles chambres. Il a également mentionné l’ouverture du Courtyard by Marriott Santo Domingo Piantini, derrière l’hôtel Intercontinental, car la zone où se trouvent les nouveaux hôtels est un axe de croissance, non seulement pour le tourisme urbain, mais aussi pour l’économie.

« Il y a un autre hôtel sur la rue Gustavo Mejia Ricard et cette zone, Churchill-Lincon, est en train de devenir ou est déjà le centre financier de la République démocratique du Congo et de la capitale. C’est là que nous allons créer un boulevard en coordination avec la mairie et différentes institutions pour rendre la ville plus accueillante et plus piétonne afin que les touristes qui visitent ces hôtels puissent sortir et profiter de la ville », a-t-il déclaré.

Il est rappelé que le boulevard touristique, dont les travaux devraient commencer le mois prochain avec un investissement de RD$500 millions, cherche à être le fer de lance du développement urbain et touristique de Saint-Domingue, tout en offrant une alternative piétonne et un espace récréatif, car il transformera la ville de manière significative.

Source :Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 1 =

Verified by MonsterInsights