Le secteur du tourisme est le moteur de la reprise économique en RD

Pour la période janvier-août, l’économie dominicaine a clôturé avec une croissance cumulée de 13%, un chiffre qui témoigne du dynamisme qu’elle a maintenu pendant l’année en cours et qui la place parmi les pays qui auront la meilleure reprise économique en Amérique latine et dans les Caraïbes.

 » Le comportement observé dans l’économie dominicaine se poursuit en accord avec les perspectives de croissance du PIB pour la fin de l’année, qui laissent entrevoir un taux d’expansion à deux chiffres en glissement annuel, c’est-à-dire 10% ou plus, plaçant à nouveau la République dominicaine parmi les pays qui seraient en tête des performances économiques de la région latino-américaine « , souligne le rapport préliminaire sur les performances économiques publié par la Banque centrale (BCRD).

Selon Listín Diario, le dynamisme de l’économie dominicaine en 2021 a été soutenu essentiellement par les activités de construction, les hôtels, bars et restaurants, et l’industrie manufacturière dans les zones franches.

Le rapport précise qu’au cours de cette période, les hôtels, bars et restaurants ont contribué à hauteur de 26,6 %. Dans le même temps, les réserves internationales ont atteint 12 932,3 millions de dollars le 30 septembre, influencées par l’augmentation des flux de devises provenant des transferts de fonds, des exportations et du tourisme.

D’autre part, la construction a augmenté de 32,4 % et la fabrication en zone franche de 26,3 %. Les autres secteurs enregistrant une croissance à deux chiffres sont les transports et l’entreposage, avec un taux cumulé de 14,6%, l’industrie manufacturière locale, avec 12,4%, et le commerce, avec 11,4%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 5 =