Le tourisme et les produits agricoles de Pedernales dans le collimateur de la délégation qatarie

La commission qatarie qui visite la République dominicaine s’est rendue à Pedernales pour visualiser directement l’ambitieux projet touristique que le gouvernement a dans cette région, où il a l’intention d’investir plus de 1,3 milliard de dollars.

La visite de cette lointaine ville du sud a été effectuée jeudi matin par une partie de la délégation de 12 personnes qui se trouve en République dominicaine depuis mardi. Demain, vendredi, ils recevront une présentation du projet.

Jeudi après-midi, le président de la République, Luis Abinader, a reçu au Palais l’équipe multisectorielle, dirigée par le ministre d’État aux affaires étrangères, Soltan bin Saad Al-Muraikhi. Auparavant, le vice-président et d’autres responsables ont organisé un dîner à leur intention au siège du gouvernement.

« Nous espérons que des projets concrets sortiront de cette réunion », a déclaré le ministre dominicain des affaires étrangères, Roberto Álvarez, après avoir raccompagné la délégation du Palais. Il a estimé que le fait que l’émir du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani, ait envoyé une délégation aussi importante, « est un bon signe de l’intérêt du Qatar pour la République dominicaine », qui, selon lui, est dû à la stabilité économique, au gouvernement et à la situation géographique.

Pendant leur séjour dans le pays, les ministres locaux de l’industrie et du commerce, de l’énergie et des mines, de l’agriculture, de la direction de Pro Dominicana et de l’aviation civile ont fait des présentations dans le but d’attirer des visiteurs du Moyen-Orient pour investir dans le pays.

Parmi ces domaines, celui de l’agriculture pourrait avoir la possibilité de conclure des accords. Comme le pays se distingue dans la production de produits de serre, « il y a donc une grande possibilité que la République dominicaine fournisse au Qatar ces produits qui leur sont essentiels », a déclaré le ministre des affaires étrangères, M. Alvarez.

La délégation comprenait également un représentant de la compagnie Qatar Airways, l’objectif d’Abinader étant que le pays devienne une plaque tournante aérienne qatarie sur le continent américain.

La délégation comprenait également Issa bin Mohammed Al Mannai, directeur des affaires américaines au ministère des affaires étrangères ; Yaser Awad Al-Abdulla, chargé d’affaires par intérim à l’ambassade de l’État du Qatar à Saint-Domingue ; Salman Nabet Al Khulaifi, président du département de l’Amérique du Sud et des Caraïbes au ministère des affaires étrangères.

Ils ont quitté le pays dans l’après-midi du vendredi 28 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

onze − trois =