Le tourisme familial des Cubains de l’île et de Miami se déplace vers la RD

Les Cubains qui ont émigré aux États-Unis et leurs proches vivant à Cuba utilisent une nouvelle liaison aérienne entre La Havane et la République dominicaine pour passer quelques jours avec leur famille dans la destination touristique convoitée de Punta Cana, dans les Caraïbes.

Après le lancement, le 11 juin, d’un vol hebdomadaire entre la capitale cubaine et l’aéroport international de Punta Cana, opéré par la nouvelle compagnie aérienne dominicaine Sky Cana, le tourisme familial se développe dans cette destination, que de nombreux émigrants cubains préfèrent à leur pays d’origine, où les normes de tourisme et de confort sont moins élevées.

Selon Carlos Courtaux, directeur de l’agence Yes Travel, qui vend la destination aux États-Unis, cette route est « un rêve devenu réalité après presque deux ans d’organisation, qui avec les autorités dominicaines nous ont permis de réaliser l’opération où son plus grand succès est de voir la joie de ces familles », a cité le site spécialisé Travel Trade Caribbean.

« Je n’ai pas pu contenir la joie de voir comment des familles qui ne s’étaient pas vues depuis 20 ans, d’autres qui ne connaissaient pas leurs petits-enfants, leurs neveux, leurs nièces et d’autres qui n’étaient jamais retournés dans leur pays, et avec les vols ont commencé à se retrouver en République dominicaine, un pays qu’ils considèrent comme leur deuxième maison parce qu’ici ils ressentent la chaleur humaine de leur patrie, Cuba », a déclaré Liliana Suarez, de l’agence elle-même.

Cette fréquence sera maintenue tous les samedis de l’été jusqu’à la fin du mois d’août, en opérant des voyages à forfait au départ de La Havane et de Miami vers des chaînes d’hôtels de Punta Cana. Les agences de voyage estiment un afflux de près de 15 000 visiteurs par cette voie.

Cet afflux intervient alors que les États-Unis commencent à reprendre les vols vers les aéroports des provinces cubaines situées en dehors de La Havane. Cependant, la reprise du tourisme attendue par les autorités ne semble pas se produire.

Bien que les restrictions dues à la pandémie sur l’île aient été réduites à presque zéro, les chiffres officiels pour le premier semestre 2022 reflètent l’arrivée de 313 908 touristes étrangers, bien au-dessus des chiffres de 2021 mais en dessous du nombre de visiteurs pour la même période en 2020 et 2019.

Pendant ce temps, des destinations comme l’Amérique centrale et la République dominicaine ont déjà atteint des chiffres de reprise du tourisme proches de la période pré-pandémique. Pour le seul mois de mai, la République dominicaine a reçu 561 323 touristes étrangers, soit 44% de plus qu’en 2021, et a accumulé en cinq mois seulement un total de 2,9 millions, doublant les 1,4 million de l’ensemble de l’année 2021, selon les chiffres officiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

onze − 1 =