MITUR et l’OMT travaillent ensemble sur le projet Primer Plano

Le ministère du tourisme (MITUR) et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) ont signé l’année dernière un accord de coopération pour la mise en œuvre du projet « Premier plan » dont l’objectif est l’autonomisation des femmes.

Ce projet a fourni une assistance et un soutien aux entreprises de quatre États membres de l’OMT pour atteindre les cibles de l’ODD 5 et du Plan d’action sur les femmes dans le tourisme pendant la reprise après la crise du COVID-19.

Il a été signé par le ministre du tourisme de la République dominicaine, David Collado, et le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, le 18 novembre 2021.

Dans le cadre de ce projet, le ministère du tourisme s’est engagé à exécuter une série d’activités, telles que la mise en œuvre d’un plan d’action, la formation à la gouvernance dans une perspective de genre et le soutien aux activités de formation.

De même, le suivi de la mise en œuvre du plan d’action, le soutien à la diffusion des résultats du projet et la sensibilisation à l’autonomisation des femmes dans le tourisme.

Les objectifs stratégiques pris en compte pour la mise en œuvre du plan d’action étaient : l’emploi, l’éducation et la formation, le leadership, la politique et la prise de décision, la communauté et la société civile, la mesure pour de meilleures politiques et l’esprit d’entreprise.

Pour atteindre les objectifs, il a été décidé d’articuler les opportunités d’emploi par la participation institutionnelle et la collaboration en réseau, de renforcer les capacités de formation pour intégrer l’approche de genre dans les institutions nationales liées au tourisme.

Il a également été décidé de diversifier et de distribuer le tourisme en considérant l’importance du leadership et de la prise de décision des femmes afin de rétablir la chaîne de valeur du tourisme, ainsi que d’explorer, avec la société civile, le lien entre la relance du tourisme et l’approche de genre.

Il s’agit également de produire et de présenter des données ventilées par sexe sur l’emploi dans le secteur du tourisme et d’étudier les dimensions sexospécifiques de l’esprit d’entreprise dans le secteur du tourisme afin d’élaborer des mesures favorisant la reprise du tourisme.

Pour analyser les obstacles et les opportunités pour les travailleuses du tourisme, une évaluation rapide de l’impact de COVID- 19 sur ce segment de la population, y compris celles du secteur informel, a été préparée.

Cette évaluation a été réalisée en coordination avec la direction des renseignements de MITUR, avec une approche statistique de l’emploi formel et informel ventilé par sexe.

Dans le cadre des engagements pris par MITUR, l’atelier « Femmes entrepreneurs ayant un impact sur le tourisme dominicain » s’est tenu à Saint-Domingue, avec la participation de 160 femmes, petites et moyennes entreprises de 18 provinces du pays : Puerto Plata, Samaná, La Romana, Espaillat, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 10 =