Arajet a reçu son troisième boeing 737 max, 23 premières destinations

Arajet se prépare à démarrer ses opérations avec l’arrivée de son troisième Boeing 737-8 cette semaine. En outre, la compagnie a annoncé ses 23 premières destinations.

Le nouvel appareil est arrivé à Saint-Domingue (SDQ), en République dominicaine, dans la nuit du 30 juin, en provenance de l’usine Boeing de Seattle. Il est immatriculé HI-1081 et a été baptisé « Jaragua » en hommage au parc national du même nom, rejoignant ainsi « Pico Duarte » (HI-1026) et « Valle Nuevo » (HI-1027). Deux autres MAX avec la même configuration de 189 sièges seront ajoutés prochainement.

Arajet sera également le premier client sur le continent américain du Boeing 737-8200, la version haute densité du MAX qui peut accueillir jusqu’à 210 passagers, avec une commande de 20 appareils et une option pour 15 autres.

Arajet devrait générer plus de 4 000 emplois directs et quelque 40 000 emplois indirects au cours des cinq prochaines années. En outre, elle prévoit de transporter 7 millions de passagers par an, ce qui en fait la plus grande entreprise de l’histoire de la République dominicaine.

Approche de la date de début des opérations

Arajet est considérée comme la première compagnie à bas coût de la République dominicaine et se concentrera sur la connexion de nouveaux marchés depuis la République dominicaine et le renforcement du mouvement touristique qui caractérise le pays.

La compagnie a déposé 116 routes dans son certificat d’autorisation économique (CAE) pour ses futures opérations. Avec l’arrivée du troisième avion et l’octroi de son certificat d’opérateur aérien (AOC) en juin dernier, elle pourra établir plus précisément son réseau de destinations.

Selon la résolution 158-2022 soumise au Conseil de l’aviation civile (CAE), Arajet commencera à voler vers 23 villes des Caraïbes, d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et d’Amérique du Nord, réparties en deux phases entre juillet 2022 et janvier 2023.

Dans cinq destinations, elle est en concurrence directe avec une ou plusieurs compagnies aériennes : Mexico, Panama, Fort Lauderdale (FLL), New York (JFK) et Orlando/Sanford (SFB).

Arajet opérera deux fois par semaine vers :

  • Bahamas : Nassau (NAS).
  • Barbade : Bridgetown (BGI).
  • Canada : Toronto/Pearson (YYZ).
  • Colombie : Barranquilla (BAQ) et Cartagena (CTG).
  • Équateur : Guayaquil (GYE) et Quito (UIO).
  • États-Unis : St. Petersburg-Clearwater (PIE).
  • El Salvador : San Salvador (SAL).
  • Guyana : Georgetown (GEO).
  • Cayman Islands : Grand Cayman (GCM).
  • Jamaïque : Montego Bay (MBJ) et Kingston (KIN).
  • Martinique : Fort-de-France (FDF).
  • Mexique : Cancun (CUN), Mexico (MEX), Guadalajara (GDL) et Monterrey (MTY).
  • Suriname : Paramaribo (PBM).

D’autres destinations bénéficieront d’un plus grand nombre de fréquences :

  • Panama City (PTY) ; cinq vols par semaine.
  • Fort Lauderdale (FLL), New York (JFK) et Orlando/Sanford (SFB) aux États-Unis ; avec sept vols par semaine pour chaque destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − trois =