Arajet adds its tenth Boeing 737 Max 8

Arajet a reçu son dixième Boeing 737 Max 8, baptisé « Los Haitises », qui arbore un design spécial avec le drapeau national peint tout le long du fuselage, afin de mettre en valeur les Dominicains et l’engagement pris pour que tous les Dominicains aient la possibilité de voyager, ainsi que la construction du nouveau hub aérien du continent dans le pays.

La cérémonie de bienvenue a été présidée par la vice-présidente de la République, Raquel Peña, en présence de Victor Pacheco Mendez, PDG et fondateur d’Arajet, ainsi que du président de Boeing pour l’Amérique latine, Landom Loomis, parmi d’autres officiels, représentants d’investisseurs et cadres de l’entreprise.

Le vice-ministre a souligné qu’Arajet est une plateforme qui permet de continuer à mettre en valeur l’offre touristique de la République dominicaine et qui démontre le soutien du gouvernement aux initiatives privées.

« Nous n’avons pas de plafond pour continuer à développer notre pays », a déclaré M. Peña, notant que l’expansion continue de la flotte d’Arajet est un signe que les investisseurs privés et étrangers ont confiance dans le potentiel du pays.

De son côté, M. Pacheco Méndez a remercié l’État dominicain pour son soutien, afin que les compagnies aériennes nationales de la République dominicaine puissent disposer d’un cadre juridique compétitif et que le pays devienne une puissance latino-américaine dans le domaine de l’aviation.

« Ce dixième avion est spécial parce qu’il augmentera le nombre de connexions que nous faisons avec le continent et réaffirme notre engagement envers toute l’Amérique latine de démocratiser le ciel et de connecter tous nos pays avec des prix bas, la meilleure qualité et la chaleur du service dominicain », a-t-il déclaré.

M. Pacheco a rappelé que la compagnie aérienne dessert actuellement 23 destinations dans 16 pays et qu’elle espère desservir les États-Unis en 2024, dès que la République dominicaine sera parvenue à conclure la signature du traité de ciel ouvert avec ce pays.

Il a également souligné qu’Arajet avait déjà transporté plus d’un million de passagers en l’espace d’un an et demi, ce qui a permis d’augmenter le nombre de touristes en République dominicaine, ainsi que le nombre de passagers en transit qui utilisent Arajet pour relier leurs pays.

« Le rêve de faire de la République dominicaine le nouveau hub du continent est en train de devenir une réalité, main dans la main avec les plus de 400 collaborateurs directs que nous avons déjà ; un travail qui a été reconnu au niveau international lorsqu’en 2023 nous avons été récompensés comme la meilleure nouvelle compagnie aérienne au monde lors du Sommet mondial de l’aviation, ce qui devrait nous remplir tous de fierté, nous les Dominicains », a-t-il déclaré.

« C’est un honneur pour Arajet de pouvoir donner à un avion le nom de “Los Haitises”, un mot d’origine taïno qui signifie terre haute ou terre de montagnes ; c’est l’un des plus beaux coins de notre pays, une destination que l’État a promue dans cette administration pour apporter développement et espoir aux Dominicains du nord », a déclaré M. Pacheco.

Il a ajouté que « la conception spéciale de ce dixième avion montre que nous nous engageons à accroître la connectivité du pays et l’arrivée de visiteurs pour connaître les attractions touristiques nationales, notre beau peuple et notre terre ».

« Los Haitises » est un Boeing 737 MAX 8 d’une configuration de 185 sièges, qui a atterri sur le sol dominicain en provenance directe de l’usine Boeing de Seattle, aux États-Unis, et qui, avec Pico Duarte, Valle Nuevo, Jaragua, Ojos Indígena, los Tres Ojos, Isla Saona, Lago Enriquillo, Laguna Redonda et Bahía de las Águilas, continue d’augmenter la capacité et la flotte qui ont fait de la République dominicaine la plaque tournante des Caraïbes.

Source :Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =

Verified by MonsterInsights