Arajet arrive au Mexique et commence ses ventes en Jamaïque

Cette semaine, Arajet reliera la République dominicaine à Guatemala City, Monterrey et Cancun.

Arajet, la compagnie aérienne dominicaine à bas prix, a commencé à vendre des vols vers Kingston, la capitale de la Jamaïque, où elle atterrira pour la première fois le 16 novembre.

Arajet célèbre également son arrivée au Mexique avec le premier vol à destination de Mexico à l’aéroport international Felipe Angeles (AIFA) avec un événement soutenu par le secrétaire au tourisme du Mexique, Miguel Torruco.

Le vol NLUSDQ vers Mexico City a trois fréquences hebdomadaires – lundi, jeudi et samedi, avec un départ à 07h15 et une arrivée à 10h40 – et donnera aux voyageurs la possibilité de se connecter au Mexique pour moins de 200 $.

Dans le but de démocratiser l’industrie aérienne dans la région, Arajet a déclaré qu’elle complétera son offre de connexion entre le Mexique et la République Dominicaine par deux routes supplémentaires : Monterrey avec deux fréquences hebdomadaires – mardi et vendredi au départ de 07h15 et à l’arrivée de 11h05 -, et Cancun avec trois fréquences hebdomadaires – AraJet Dominican Republicmardi et vendredi au départ de 18h45 et à l’arrivée de 20h40, et dimanche au départ de 17h20 et à l’arrivée de 19h10 -, destinations qui commenceront à être exploitées ce vendredi 30 septembre.

Elle commencera également ses opérations à Guatemala City le mercredi 28 avec deux fréquences hebdomadaires le mercredi et le dimanche au départ de 8h00 et à l’arrivée de 9h15 ; et a annoncé qu’elle arrivera en Jamaïque le 16 novembre avec deux fréquences hebdomadaires, prévues pour les lundis au départ de 18h40 et à l’arrivée de 21h05 ; et les mercredis au départ de 17h20 et à l’arrivée de 20h50.

Victor Pacheco Mendez, PDG et fondateur d’Arajet, a déclaré que « ces marchés sont transcendants pour l’industrie du tourisme et du transport aérien, et que s’aventurer sur ces nouvelles routes directes vers des destinations aussi emblématiques est une occasion unique de stimuler le transit des visiteurs au profit du développement économique, touristique, commercial et culturel des deux pays ».

Arajet atteint ces destinations avec une flotte initiale de cinq nouveaux avions Boeing 737 MAX-8 à la pointe de la technologie, qui offrent une expérience de vol confortable et sûre dans une cabine comportant 185 sièges inclinables pour un confort maximal et un espace personnel suffisant. Les avions sont les plus silencieux du marché régional, avec 40 % de nuisances sonores en moins par trajet, et leurs moteurs CFM LEAP-1B permettent d’économiser jusqu’à 14 % de carburant en plus par rapport aux avions monocouloirs du marché, ce qui permet à la compagnie d’économiser sur les coûts d’exploitation qui soutiennent les bas tarifs pour que tout le monde puisse voler avec une réservation simple et directe sur Arajet.com.

En septembre, Arajet a également commencé ses opérations en Colombie, au Pérou, au Salvador et à Aruba. D’ici octobre, elle s’étendra au Costa Rica, au Guatemala et à deux autres villes de Colombie, complétant ainsi la première phase de son réseau de destinations.

En savoir plus: VOLS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − cinq =