La compagnie aérienne Arajet certifiée comme opérateur de vol

Le directeur général par intérim de l’Institut dominicain de l’aviation civile (IDAC), Héctor Porcella, a officiellement remis le certificat d’opérateur aérien (AOC) à la compagnie aérienne dominicaine à bas prix, Arajet, qui l’autorise formellement à commencer des opérations commerciales de transport aérien, en tant qu’instrument de sécurité opérationnelle.

Porcella a également remis à Victor Pacheco Mendez, président exécutif d’Arajet, les spécifications d’exploitation, un instrument complémentaire que l’IDAC, en tant qu’autorité, définit et limite les opérations pour chaque modèle d’avion d’un opérateur aérien.

« A partir de ce moment, Arajet est formellement autorisée à effectuer des opérations aériennes régulières et non régulières (vols charter), du fret aérien et du courrier. De même, cette certification permet à cette compagnie aérienne de formaliser des négociations avec n’importe quelle autre compagnie aérienne, partout dans le monde, toujours sous la tutelle des autorités de l’aviation civile concernées », a déclaré M. Porcella.

Le président d’Arajet a expliqué que cette certification est la concrétisation de cinq années de travail acharné, qui « nous permet de devenir la compagnie aérienne nationale et d’offrir à la diaspora dominicaine et à tous nos passagers d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud et des Caraïbes, des vols directs de et vers Saint-Domingue avec des prix bas, un service de classe mondiale et la meilleure ponctualité ».

« Nous sommes très fiers et optimistes d’avoir reçu le certificat d’exploitation de l’IDAC. Notre engagement, main dans la main avec nos investisseurs, est de garantir le succès opérationnel et financier, de porter la République dominicaine plus haut et plus loin, en renforçant sa connectivité aérienne et en ouvrant de plus grandes opportunités pour le développement commercial et touristique du pays », a conclu Pacheco Mendez.

Arajet a reçu sa certification après avoir épuisé un processus rigoureux et complet de structuration juridique et réglementaire, ainsi que des évaluations, des validations et des formations par l’Autorité. Ses manuels d’exploitation, son personnel technique, ses équipements d’exploitation et son soutien opérationnel, ainsi que les procédures normales et d’urgence qui garantissent l’efficacité et la sécurité des opérations, ont également été supervisés et approuvés.

Le directeur général par intérim de l’IDAC a exhorté les dirigeants d’Arajet à opérer « conformément aux règles et principes de sécurité opérationnelle, avec responsabilité et fierté, car la connectivité de la zone est un facilitateur économique clé pour stimuler la productivité, étant l’un des moteurs les plus importants pour la croissance économique et sociale du pays et des passagers, qui bénéficient de cette connectivité.

M. Porcella a conclu en assurant qu’avec cette étape importante, « l’aviation dominicaine devient de plus en plus forte, et la preuve en est que cette compagnie aérienne qui a reçu aujourd’hui son certificat de transporteur aérien (CTA) utilisera des Boeing 737 MAX de dernière génération et hautement efficaces, dans un marché de l’aviation moderne et de plus en plus exigeant en matière de sécurité et de confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 + 6 =