La République Dominicaine compte 62 nouvelles routes

Le pays a établi soixante-deux nouvelles routes internationales au cours des deux dernières années, ce qui se traduit par une plus grande connectivité pour les usagers du transport aérien, comme l’a indiqué José Ernesto Marte Piantini, président du Conseil de l’aviation civile (JAC), lors de la deuxième session ordinaire de ce mois.

Selon le rapport statistique de la JAC, dans la modalité des vols charter du premier janvier 2021 à ce jour 452 compagnies aériennes ont opéré dans le pays, alors que, pendant 2019, l’année avant la pandémie a opéré seulement 216 compagnies aériennes sous cette modalité.

Il a déclaré que depuis le début du gouvernement dirigé par le président Luis Abinader, la croissance soutenue du transport aérien est une réalité sur l’ensemble du territoire dominicain.

« Le résultat positif de la politique de transport aérien de la République dominicaine a permis d’améliorer la gestion et la qualité des services, en obtenant une augmentation de 92% des vols charter », a rappelé le président de la JAC.

José Ernesto Marte Piantini:
Marte Piantini a expliqué qu’avant la pandémie, 56 compagnies aériennes assuraient des vols réguliers dans le pays et qu’aujourd’hui, grâce aux facilités de l’État dominicain, il existe 62 opérateurs de vols réguliers au départ et à destination du territoire national.

« La formule est assez simple : plus la connectivité aérienne est importante, plus le nombre de passagers internationaux est élevé et plus les échanges commerciaux entre les pays sont importants », a-t-il rappelé.

À cet égard, le président de l’agence a souligné les nouvelles liaisons de et vers Piarco (Trinité-et-Tobago), Katowice (Pologne), Istanbul (Turquie), Lisbonne et Porto (Portugal), Cagliari-Elmas (Italie), Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Fort-de-France (Martinique), Sainte-Croix et Saint-Jean (îles Vierges), Nassau (Bahamas), Cayenne (Guyana), Kazan (Russie), entre autres destinations.

AirplaneAugmenter les connexions

Dans le but de continuer à promouvoir le transport aérien de passagers, de fret et de courrier, les membres de l’assemblée plénière ont entendu la demande de permis spécial de la compagnie aérienne étrangère CONDOR FLUGDIENST pour l’exploitation de la ligne Düsseldorf/La Romana/Düsseldorf du 4 novembre 2022 au 7 avril 2023.

Il a également entendu la demande de permis spécial de la compagnie aérienne NEOS pour exploiter les lignes Rome/La Romana/Rome et Vérone/La Romana/Montego Bay/Vérone et de l’opérateur canadien SWOOP pour exploiter la ligne Hamilton/Punta Cana/Hamilton.

NEOS est un opérateur basé en Italie et exploitera 21 vols sur la ligne Rome/La Romana et 14 sur la ligne Vérone/La Romana/Montego Bay pour un total de 35 vols aller-retour du 4 novembre 2022 au 25 mars 2023, tandis que SWOOP commencera ses opérations du 11 janvier au 26 avril 2023, avec une fréquence d’un vol par semaine, le mercredi.

Marte Piantini a également indiqué que la compagnie aérienne étrangère FRONTIER a demandé à modifier son permis d’exploitation (PO) pour exploiter les lignes Tampa/Santo Domingo/Tampa et Tampa/Punta Cana/Tampa.

Ces opérations devraient débuter le 5 novembre 2022 et seront assurées par des avions Airbus A320 neo (32N) d’une capacité de 186 sièges.

Enfin, les membres de l’assemblée plénière ont entendu la demande de modification du certificat d’autorisation économique (CAE) de la compagnie aérienne nationale AIR CENTURY afin d’inclure les lignes Santo Domingo/Guatemala/Santo Domingo ; Santo Domingo/Tampa, États-Unis/Santo Domingo ; Santo Domingo/Costa Rica/Santo Domingo ; Santo Domingo/Havana, Cuba/Santo Domingo ; Santo Domingo/Santiago, Cuba/Santo Domingo ; Santo Domingo/Miami/Santo Domingo et Punta Cana/Miami/Punta Cana.

Le début de ces opérations est prévu pour novembre 2022, qui seront effectuées dans des avions A321, d’une capacité de 220 sièges.

En savoir plus: VOLS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + treize =