Le nouveau transporteur national de la RD, Arajet, prend son envol

La première compagnie aérienne à très bas prix du marché des Caraïbes reliera 22 destinations dans 12 pays par des vols directs au départ et à destination de Saint-Domingue.

SANTO DOMINGO, République Dominicaine–(BUSINESS WIRE)–Arajet, la nouvelle compagnie aérienne à bas prix de la République Dominicaine, a officiellement lancé ses opérations dans le ciel des Caraïbes, menant la renaissance de l’aviation dominicaine avec un puissant hub à Santo Domingo. Arajet construira dans les mois à venir un solide réseau de lignes avec 22 destinations dans 12 pays, battant fièrement le drapeau dominicain et offrant un service orienté client sur tout le continent.

Après deux jours d’opérations réussies les 15 et 16 septembre avec des vols vers Barranquilla et Cali en Colombie et Aruba, Arajet a marqué son premier vol officiel vers San Salvador au Salvador, lors d’un événement organisé par Luis Abinader, président de la République dominicaine, et Morena Valdez, ministre du tourisme du Salvador.

« Nous célébrons le lancement d’Arajet comme notre nouvelle compagnie aérienne nationale. Notre gouvernement continuera à soutenir Arajet et le secteur de l’aviation en général afin d’assurer sa compétitivité et de créer une plateforme aérienne qui favorise le tourisme, le commerce et les échanges culturels, et qui offre la possibilité à tous les Dominicains de l’étranger de visiter leur pays à des prix abordables », a déclaré le président Abinader.

Victor Pacheco Mendez, PDG d’Arajet, a souligné que le modèle économique Low-Fare et la désignation comme compagnie aérienne nationale pour la République dominicaine attireront davantage de touristes, augmenteront la connectivité et offriront aux Dominicains la possibilité de voyager à des prix plus bas, à bord de nouveaux avions répondant aux normes de sécurité les plus élevées et bénéficiant d’un service clientèle dominicain distinctif et chaleureux.

« Nous sommes ravis de commencer les opérations et d’offrir aux Dominicains et à tous nos invités des tarifs avantageux, une expérience client de classe mondiale et un nouveau réseau en pleine expansion au départ et à destination de Saint-Domingue vers les principales villes des Amériques », a déclaré M. Pacheco. « Notre mission est de construire des services pour nos invités en utilisant une flotte d’avions de pointe avec les dernières technologies, pour renforcer et faciliter la connexion du pays au monde, tout en promouvant le tourisme national au niveau international ».

Arajet continuera d’étendre ses opérations dans le courant du mois avec l’ajout de liaisons vers Saint Maarten dans les Caraïbes, Lima au Pérou, Mexico, Monterrey et Cancun au Mexique et Guatemala City au Guatemala. En octobre, Arajet ajoutera Curaçao, San José au Costa Rica, Quito et Guayaquil en Équateur, Medellín et Bogotá en Colombie, ainsi que des destinations en Amérique du Nord.

« Du point de vue du gouvernement du président Nayib Bukele, la connectivité aérienne est essentielle pour stimuler le tourisme, en permettant aux voyageurs de se déplacer plus facilement d’un pays à l’autre et de découvrir le large éventail d’options que le Salvador a à offrir : de la constance permanente de ses vagues de surf, à ses imposants volcans, en passant par des villes et des villages de grande valeur historique », a déclaré Morena Valdez, ministre du tourisme du Salvador.

Au cours des cinq prochaines années, Arajet prévoit de transporter plus de 7 millions de passagers, générant plus de 4 000 emplois directs et près de 40 000 emplois indirects dans la région.

« Avec le lancement d’Arajet, notre pays va commencer à ressentir l’impact que la compagnie aérienne aura en République dominicaine. Arajet contribuera à la croissance de l’industrie du tourisme et attirera davantage de visiteurs de nouvelles destinations afin que nous puissions continuer à atteindre des chiffres records en matière d’arrivées de touristes et diversifier la nationalité de nos visiteurs grâce à des tarifs équitables qui relient Saint-Domingue au continent. Nous réaffirmons notre engagement, assumé conjointement avec le cabinet du tourisme dirigé par le président Abinader, à renforcer les politiques publiques liées au secteur du tourisme et de l’aviation afin de promouvoir son développement », a déclaré le ministre du tourisme, David Collado.

Arajet a déjà reçu 5 des 8 contrats de location directe de nouveaux Boeing 737 MAX, et a passé une commande directe de 20 nouveaux appareils Boeing 737 MAX. L’entreprise continuera de croître et d’investir dans sa flotte avec 15 options supplémentaires à livrer au cours des 5 prochaines années.

 » La famille d’avions 737 MAX est parfaitement adaptée au réseau d’Arajet, le 737-8 permettant d’ouvrir de nouvelles routes rentables et le 737-8-200 offrant une efficacité inégalée « , a déclaré Ihssane Mounir, senior vice-président, Commercial Sales and Marketing, Boeing. « La flexibilité du 737 MAX garantit qu’Arajet peut atteindre son objectif de rendre les vols plus abordables et plus accessibles dans l’ensemble des Caraïbes et au-delà, avec un service sûr, durable et fiable. »

Arajet entre sur le marché en tant que toute nouvelle compagnie aérienne à bas prix de la région, soutenue stratégiquement par des investisseurs expérimentés dans le domaine de l’aviation, Bain Capital et Griffin Global Asset Management, afin de s’imposer comme une compagnie aérienne de classe mondiale pour la République dominicaine et les Caraïbes. « En travaillant en étroite collaboration avec nos investisseurs, ainsi qu’avec notre partenaire stratégique et leader mondial de l’aérospatiale Boeing, nous sommes bien placés pour réussir sur le plan opérationnel et pour offrir aux Dominicains et aux visiteurs internationaux des vols abordables reliant le pays aux principales destinations des Amériques et des Caraïbes », a ajouté M. Pacheco.

Les moteurs CFM LEAP-1B d’Arajet, ultra-silencieux et économes en carburant, réduisent la pollution sonore et permettent à la compagnie aérienne d’économiser sur les coûts d’exploitation, ce qui favorise l’obtention de tarifs avantageux pour tout le monde, que l’on peut réserver facilement sur Arajet.com.

« Nous nous préparons depuis des années à relier efficacement et commodément la République dominicaine aux principaux marchés internationaux. Nous prenons la responsabilité de la renaissance de l’aviation dominicaine en tant que nouvelle compagnie aérienne nationale avec une équipe internationale expérimentée qui veillera à ce que nos opérations répondent aux normes les plus élevées en matière de sécurité et de service à la clientèle pour nos invités », a conclu M. Pacheco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 4 =