Les aéroports reçoivent une nouvelle certification pour la réduction de leur empreinte carbone

Le Conseil international des aéroports pour l’Amérique latine et les Caraïbes (ACI-LAC) a annoncé que les six aéroports de la République dominicaine exploités par Aerodom et Vinci Airports conservent leur certification de niveau 3 (optimisation) du programme d’accréditation de l’empreinte carbone (ACA).

Dans un communiqué de presse, Aerodom a déclaré que la certification de niveau 3 (optimisation) est attribuée aux aéroports qui, en plus de cartographier leur empreinte carbone, parviennent à réduire les émissions sur la base de critères préétablis et cherchent à influencer le fonctionnement des entreprises tierces opérant dans les aéroports pour qu’elles adoptent également des engagements et des actions visant à réduire les émissions de CO2 (des compagnies aériennes aux divers fournisseurs de services).

En outre, les émissions de carbone de chaque aéroport sont vérifiées de manière indépendante conformément à la norme ISO 14064 (comptabilité des gaz à effet de serre) et sur la base de preuves tangibles.

Dans le cadre des mesures prises par Aerodom pour réduire son empreinte carbone, l’entreprise a poursuivi l’année dernière l’expansion de ses parcs de production solaire, en plaçant des panneaux sur les toits des aéroports internationaux de Las Américas, José Francisco Peña Gómez, La Isabela, Dr. Joaquín Balaquer et Gregorio Luperón à Puerto Plata.

Actuellement, Aerodom est le principal producteur privé d’énergie solaire pour l’autoconsommation dans le pays, générant un impact significatif sur la réduction des émissions dérivées de l’exploitation de ses aéroports.

L’ACA est un programme qui évalue et reconnaît les efforts des installations aéroportuaires pour identifier et réduire leurs sources d’émission de dioxyde de carbone. En 2018, AERODOM a obtenu pour la première fois la certification de niveau 1  » Cartographie  » dans le cadre de ce programme, marquant ainsi une étape importante dans son engagement environnemental et sa durabilité.

Aerodom et Vinci Airports ont reçu des certificats pour les aéroports internationaux des Amériques, José Francisco Peña Gómez, à Saint-Domingue ; Dr. Joaquín Balaguer, à Saint-Domingue Nord ; Gregorio Luperón, à Puerto Plata ; María Montez, à Barahona et President Juan Bosch dans la province de Samaná ; ainsi que pour l’aérodrome d’Arroyo Barril, également situé à Samaná.

Mónika Infante Henríquez, PDG d’Aerodom, a souligné l’engagement inébranlable de l’entreprise en faveur de la durabilité et de la réduction de son impact sur l’environnement, qui se reflète dans l’obtention de cette importante certification.

« AERODOM s’engage à réduire son empreinte carbone et à promouvoir des pratiques durables dans l’industrie aéroportuaire. La recertification au niveau 3 du programme d’accréditation de l’empreinte carbone est une étape importante, car nous continuons à travailler avec notre communauté aéroportuaire pour mettre en œuvre des initiatives supplémentaires visant à réduire les émissions de CO2 dans tous nos terminaux », a déclaré le PDG d’Aerodom.

Le programme d’accréditation de l’empreinte carbone (ACA) est le seul programme mondial de certification de la gestion du carbone pour les aéroports qui soit soutenu par une institution. Il évalue et reconnaît de manière indépendante les efforts déployés par les aéroports pour gérer et réduire leurs émissions de carbone grâce à sept niveaux de certification : « Cartographie », « Réduction », « Optimisation », « Neutralité », « Transformation », « Transition » et « Équilibre ».

À propos d’Aerodom

Aerodom est une société dominicaine qui détient la concession pour l’exploitation de six aéroports publics dans le pays, expirant en 2060. Elle est responsable des aéroports internationaux des Amériques José Francisco Peña Gómez, à Saint-Domingue ; President Dr. Joaquín Balaguer, à Saint-Domingue Nord ; Gregorio Luperón, à Puerto Plata ; María Montez, à Barahona et President Juan Bosch dans la province de Samaná ; ainsi que de l’aérodrome Arroyo Barril, également situé à Samaná. Depuis 2016, la société fait partie du groupe aéroportuaire international français VINCI Airports.

A propos de Vinci Airports

Vinci Airports, premier opérateur aéroportuaire privé au monde, gère plus de 70 aéroports dans 13 pays. Grâce à son expertise d’intégrateur global, VINCI Airports développe, finance, construit et gère des aéroports en apportant sa capacité d’investissement et son savoir-faire en matière d’optimisation de la performance opérationnelle, de modernisation des infrastructures et de déploiement de la transition environnementale. En 2016, VINCI Airports a été le premier opérateur aéroportuaire à s’engager dans la mise en œuvre d’une stratégie environnementale internationale, pour atteindre l’objectif de zéro émission nette sur l’ensemble de son réseau à l’horizon 2050.

Source :Elnuevodiario.com.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =

Verified by MonsterInsights