Red Air augmente ses opérations entre SD et Miami

Red Air a déclaré qu’elle commencerait à exploiter trois vols quotidiens sur la ligne Saint-Domingue-Miami à partir du 25 juillet, ce qui lui donnera un total de 21 vols par semaine vers la ville du soleil.

Astrid Perez, directrice commerciale de Red Air, a déclaré que la nouvelle opération sera le vol L53993 qui partira de l’aéroport international de Las Americas (AILA) à 17h00 pour arriver à Miami à 19h30.

« Si l’on compare les données sur le nombre de passagers qui ont pris l’avion de Saint-Domingue à Miami, au cours du premier trimestre de 2022 et de 2021, on constate une augmentation de 78 %. Si nous prenons en compte les nationalités, les Dominicains représentent 57,4 % du montant total, suivis des Américains », a-t-il ajouté.

Il a expliqué que « ses actionnaires, un groupe d’entrepreneurs ayant une grande expérience du secteur de l’aviation civile et des services aéroportuaires, sont engagés dans le secteur de l’aviation, son développement et sa contribution à l’économie et, surtout, la création de valeur en tant que marque nationale.

Il est rappelé qu’en tant que nouvelle compagnie aérienne dominicaine, l’entreprise dispose de paramètres de qualité compétitifs. C’est pourquoi, en classe économique, en plus d’une franchise de bagages en cabine de 8 kilos, elle permet aux passagers une franchise de bagages en soute de 32 kilos.

« Il s’agit d’atteindre les objectifs par étapes, mais en mettant l’accent sur la qualité humaine du personnel, proche et surtout ayant la vocation de servir. Un total de 97 collaborateurs, dont l’équipage, le personnel administratif et opérationnel pour satisfaire les besoins du passager », a souligné M. Pérez.

Les principaux marchés de RED Air sont les États-Unis, l’Amérique centrale, les Caraïbes, l’Amérique latine et l’Europe. Le plan de croissance a débuté à Miami avec deux fréquences quotidiennes, avec quatre de ses propres avions de la série Mcdonell Douglas (MD-82 et 83).

Dans une deuxième phase, des opérations sont prévues dans des villes d’Amérique centrale et du Sud, ainsi que dans des villes où le trafic de ressortissants dominicains est important, comme le sud de la Floride. Dans une troisième phase, des vols long-courriers vers des villes du Cône Sud et de l’Europe sont prévus.

Selon les phases de croissance de l’entreprise, l’acquisition d’avions de moyenne portée (B-737-400, 700 et 800) et de longue portée (B-767, Air Bus 330) est prévue. La route est solide et sûre quand elle est faite lentement. L’important est que nous ayons tous retrouvé l’illusion de voler, a conclu M. Perez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre + 3 =