Vols : conciliation obligatoire ordonnée pour éviter la grève des contrôleurs aériens

Le ministère du travail de la nation a émis lundi 10 janvier une conciliation obligatoire pour éviter une action syndicale de la part des contrôleurs et techniciens du trafic aérien, qui ont assuré dans les dernières heures qu’ils se conformeront à la résolution.

L’Association des techniciens et employés de la protection et de la sécurité de la navigation aérienne (ATEPSA) avait prévu que les actions syndicales, prévues à partir du mardi 11 janvier, pourraient entraîner des retards et des annulations de vols dans tout le pays.

Le syndicat, qui regroupe des contrôleurs aériens, du personnel d’information aéronautique et des techniciens de l’aviation, a déclaré s’attendre à ce que la Compagnie argentine de navigation aérienne (EANA) « commence à répondre » à ses revendications dans les prochains jours.

Dans cette liste de revendications, on trouve notamment le manque de personnel, selon le syndicat, qui « s’est aggravé à la suite de la pandémie » de coronavirus, et la réouverture de la discussion sur le 2021 paritaria, « comme cela avait été prévu en juillet ».

La résolution ordonnée par le ministère du Travail de la Nation est entrée en vigueur à partir de 23 lundi et durera 15 jours, tandis que le portefeuille du travail a convoqué une audience qui doit avoir lieu le jeudi 20 janvier.

Les mesures d’action syndicale annoncées pour cette semaine, en pleine saison estivale, pourraient provoquer de nouvelles perturbations dans les aéroports du pays, suite aux retards et annulations ordonnés par Aerolíneas Argentinas en raison du nombre de cas.

L’action syndicale annoncée pourrait provoquer de nouvelles perturbations dans les aéroports du pays.
La compagnie nationale a annoncé lundi après-midi que sept vols avaient dû être annulés en raison d’infections à Covid-19 et de contacts étroits, six vols intérieurs et un vol de retour vers l’Argentine en provenance de Punta Cana, en République dominicaine.

« En raison de la forte incidence d’infections parmi le personnel de @Aerolineas_AR et à l’extérieur de la compagnie, nous avons été contraints d’annuler aujourd’hui 7 vols sur les 230 opérations prévues pour cette date », a confirmé le président de la firme, Pablo Ceriani.

Il a ajouté : « Nous nous efforçons de reloger autant de passagers que possible. Nous vous demandons de consulter vos e-mails où nous vous informerons de toute nouvelle concernant les horaires de vos vols et les différentes alternatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − 5 =