Le tourisme dominicain suit une voie claire vers l’expansion

Le rythme des réservations de billets d’avion pour la République dominicaine s’est considérablement amélioré pour l’été 2021, avec un peu plus de 90 % du total des réservations effectuées à l’été 2019, lorsqu’il n’y avait pas de pandémie.

Dans le même temps, les réservations pour décembre 2021 sont supérieures aux niveaux d’avant la crise de 19 ans. Ce sont des signes que l' »industrie sans fumée » est sur la voie de la reprise et que les pays émetteurs ont ravivé l’intérêt pour les visites et la découverte des attractions dominicaines.

Les recherches Google aux États-Unis pour Punta Cana et la République dominicaine ont déjà retrouvé leur niveau pré-pandémique et les recherches pour « Punta Cana » depuis le Canada ont atteint leur pic post-pandémique en juin dernier.

En juin de cette année, 468 367 non-résidents sont arrivés en République dominicaine, ce qui représente une augmentation de 19,6 % par rapport au mois de mai de la même année, selon les données du ministère du tourisme.

Le ministre David Collado a assuré hier lors d’une conférence de presse à l’hôtel El Embajador que pour la première fois en 14 mois, l’afflux de non-résidents en République dominicaine dépasse les 450 mille passagers, récupérant ainsi 80% des visiteurs qui sont arrivés avant la pandémie de covid-19. Les non-résidents se répartissent en 405 643 touristes, plus 62 724 visiteurs familiaux.
Les chiffres indiquent qu’entre janvier et les 20 premiers jours de juin (presque six mois), 1 903 474 touristes sont arrivés dans le pays, ce qui représente 53,2% du total des arrivées enregistrées entre janvier et juin. Sur les 405 643 touristes, 346 299 étaient des étrangers et 59 344 étaient d’origine dominicaine. Commentant ces chiffres, Rafael Blanco Tejera, président de l’Association des hôtels et du tourisme de la République dominicaine – Asonahores – a souligné que l’objectif est de relancer le tourisme, en se fondant sur la stratégie du tourisme responsable. De son point de vue, le tourisme ne représente pas un risque pour la santé. Dans une autre partie de son discours, l’homme d’affaires a souligné que les investissements sont en cours de rétablissement et a cité les capitaux qui seront placés à Pedernales, ainsi qu’à Miches et dans d’autres points de la géographie nationale.

Les arrivées de non-résidents dans les aéroports de Saint-Domingue et de Santiago ont dépassé en juin 2021 les records de juin 2019 de 16 % et 31 % respectivement. En ce qui concerne les vols entrants à destination de la République dominicaine (au 20 juin), il y avait 2 459 vols commerciaux, dont 69 % en provenance des États-Unis, 7 % de Porto Rico et 4 % du Panama.

Les arrivées par avion augmentent au fil des mois

Si l’on considère les arrivées par avion des visiteurs non résidents, le comportement est le suivant : En janvier 205 311 sont arrivés, en février 198 487, en mars 313 281, en avril 327 074, en mai 390 554 et en juin 468 367.

En juin 2021, le séjour médian des touristes était de sept nuits, porté principalement par la durée des touristes américains et par celle enregistrée dans la zone la plus touristique de la République dominicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =