Plus de 1,8 milliard d’euros seront investis cette année pour soutenir le cinéma dominicain

L’industrie cinématographique commence l’année sous de bons augures, puisque le Conseil intersectoriel pour la promotion de l’activité cinématographique en République dominicaine (Cipac) a annoncé, lors de sa première réunion de l’année, que le secteur privé investira plus de 1,8 milliard de pesos pour soutenir les productions cinématographiques dominicaines.

La réunion du Cipac, présidée par la ministre de la culture, Milagros Germán, s’est tenue à la Cinemateca Dominicana.

Ce résultat constitue une étape importante pour la promotion de cet important secteur de l’économie créative, et est dû au climat de confiance généré chez les investisseurs par le Cipac, un organisme qui régule, gère et alloue des ressources pour la stimulation de l’industrie cinématographique nationale avec transparence et efficacité.

Il convient également de noter que les prévisions de cette année pour l’industrie cinématographique en République dominicaine sont très favorables, grâce aux facilités accordées par l’État, par le biais de la loi n° 108-10 pour la promotion de l’activité cinématographique en République dominicaine, et à la politique de bureaucratie zéro mise en œuvre par le gouvernement du président Luis Abinader.

Projets sélectionnés

Lors de la réunion, 16 projets de films ont été validés dans le cadre de la loi susmentionnée, dont « El custodio de la Virgen », « El conquistador del Caribe », « El tiburón », « Matininó », « La corta vida de las flores », « Melodrama », « Jaime Colson : Renouveler ou mourir », « Opérations Maroc », « La conquête d’un prisonnier », « Tigueraje », « La 42 : la rue des rêves », « 1988 : la rumeur », « Une vague à la fois » et « Exatlon 2022 ».

À propos du Cipac

Le Consejo Intersectorial para la Promoción de la Actividad Cinematográfica de la República Dominicana (CIPAC) est une entité composée de 11 membres issus des secteurs public et privé, qui se réunit une fois par an pour prendre des décisions concernant le développement du cinéma dominicain.

Outre la ministre de la culture, Milagros Germán, et le vice-ministre de la créativité et de la formation artistique, Giovanny Cruz, le Cipac comprend également la directrice de la DGCINE, Marianna Vargas Gurilieva, le directeur juridique adjoint de la direction générale des impôts internes, Yorlin Vásquez Castro, et la directrice exécutive de ProDominicana, Biviana Riveiro.

Font également partie de la commission le directeur général adjoint de Proindustria, Cristian Lorenzo Ceballos, la vice-ministre de la promotion et du développement du tourisme, Tammy Reynoso, et la représentante des institutions académiques, Ana Bélgica Guichardo.

Il est également composé de la représentante des institutions cinématographiques, Zumaya Cordero ; du représentant des distributeurs de films, Guillermo Asencio ; du représentant des studios de cinéma, Norman Herrero, et du représentant des professionnels du cinéma (Adocine), Hans García.

Source: Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 1 =

Verified by MonsterInsights