Le secteur des affaires hispano-dominicain s’engage à favoriser les relations commerciales entre la RD et l’Espagne

L’association d’affaires hispano-dominicaine de la Communauté de Madrid, a organisé un « Cocktail-réseau pour la Dominicanidad » dans le but de renforcer l’offre et la demande du secteur des affaires hispano-dominicain en Espagne, en prenant en compte comme thème transversal la professionnalisation du secteur et le renforcement des relations commerciales pour promouvoir l’ouverture de nouvelles lignes d’affaires.

L’événement, qui a eu lieu au Raheem Club de Madrid, a réuni des diplomates, des hommes d’affaires, des cadres et des propriétaires d’entreprises dominicaines et espagnoles désireux de développer leurs affaires et de renforcer les liens commerciaux avec la République dominicaine.

L’ambassadeur dominicain en Espagne, Juan Bolivar Diaz, a déclaré que l’occasion est appropriée pour saluer ces efforts et le renforcement de la vocation corporative des petits et moyens entrepreneurs de Madrid qui démontrent que la migration dominicaine devient plus vigoureuse, plus diverse et plus présente dans la vie de l’Espagne.

« Nous avons beaucoup de progrès à faire en termes d’échanges commerciaux entre les deux pays, nous devons continuer à avancer. Les fondements de la politique étrangère dominicaine favorisent la promotion des Dominicains à l’étranger, par conséquent, nous sommes obligés d’apporter notre soutien et nos encouragements à cette association qui naît avec une grande vigueur », a-t-il déclaré.

De son côté, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Madrid, Ángel Asensio, a indiqué que dans la Communauté de Madrid, les entrepreneurs dominicains disposent d’un soutien et d’un lieu où ils peuvent développer leur activité. « Vous êtes tous les bienvenus », a-t-il invité.

Il a également affirmé que la Communauté de Madrid est ouverte et soutient les politiques qui favorisent un excellent écosystème pour les entreprises, soulignant que cette communauté est celle qui contribue le plus au fonds de solidarité en Espagne, « ce qui signifie que moins de pression fiscale signifie plus de revenus », a-t-il dit.

« Ce Forum représente le cadre idéal pour l’investissement et le développement. Madrid est la porte de l’Europe. C’est un diamant brut que nous n’avons pas fini de polir et je suis sûr que nous allons le faire à temps et que nous allons tirer parti de ce que nous sommes, un potentiel », a-t-il déclaré.

Le président de l’association d’hommes d’affaires hispano-dominicaine de la Communauté de Madrid, Frank Segura, a souligné qu’il s’agit de la première activité organisée par l’association récemment constituée, qui s’est fixé pour objectif de stimuler les relations commerciales entre la République dominicaine et l’Espagne.

« Notre entité a été fondée avec l’intégration de 48 PME et entrepreneurs indépendants affiliés, signe de l’enthousiasme, de la sécurité et de la confiance que suscitent ses membres fondateurs », a-t-il déclaré.

Des invités spéciaux ont assisté à l’événement : l’ancien ambassadeur d’Espagne en République dominicaine, Alejandro Abellán García de Diego ; le directeur général adjoint de la Communauté autonome de Madrid, Agustín Vaquero Gallego ; le fondateur et propriétaire du Club Raheem, José Tapias ; le journaliste et communicateur Manuel Campo Vidal ; les entrepreneurs Antonio Garrigo et Miguel Ángel Cedrún (Spain Business School), Salvador Molina (Forum Ecofin), Hilario Alfaro (Madrid Business Forum), entre autres personnalités.

Le « Cóctel-networking por la dominicanidad » qui a compté avec la collaboration de l’Ambassade de la République Dominicaine en Espagne, la Chambre de Commerce de Madrid, le Raheem Club, D Zero, Pro Business, a eu lieu dans le cadre de la commémoration du 178ème anniversaire de l’Indépendance de la République Dominicaine, un espace où l’on a offert des informations sur le plan stratégique annuel de l’Association Hispano-dominicaine de la République Dominicaine.

Le plan stratégique annuel de l’association commerciale hispano-dominicaine de Madrid, qui s’annonce comme l’année du renforcement de l’homme d’affaires dominicain basé en Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 1 =