Musique, arts visuels, sport et culture pour renforcer les liens entre Haïti et la République dominicaine

Les organisations de la société civile de la République dominicaine et de la République d’Haïti encouragent le sport, l’éducation, l’art et la culture afin de renforcer les bonnes relations et la compréhension entre les deux pays, dans le cadre du programme de coopération binationale, financé par l’Union européenne.

Les projets sont mis en œuvre par la Fundación Frontera Sur, World Vision, la Fondation Culture Creation, la Fondation Haïti Jazz et la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), avec le soutien du ministère de l’économie, de la planification et du développement en République dominicaine et du Bureau national des Fonds européens de développement (BONFED) en Haïti.

Cette initiative est développée avec un investissement de 1 703 486 euros. L’Union européenne fournit 90,5 % des fonds et les organisations sociales fournissent les 9,5 % restants.

Les projets sont menés dans les villes frontalières haïtiennes et dominicaines, ainsi que dans les capitales des deux nations, Saint-Domingue et Port-au-Prince. En outre, des actions sont menées dans d’autres villes dominicaines et haïtiennes, telles que Puerto Plata et Jacmel, respectivement.

« Les initiatives sont développées en collaboration avec les autorités et les organisations sociales de chaque communauté. Les dialogues binationaux sont promus à différents niveaux entre les représentants des secteurs de la culture, de l’art, de l’éducation, du sport et de la communication sociale afin d’échanger des connaissances entre les deux nations », a déclaré la vice-ministre de la coopération, Olaya Dotel.

De son côté, l’ordonnateur national des fonds européens en Haïti, Charles Jean Jacques, a souligné l’importance de l’art pour promouvoir la paix, la coexistence et le développement, tant dans son pays qu’en République dominicaine.

Pierre-Yves Baulain et Bérénice Muraille, chefs de coopération par intérim de l’Union européenne en République d’Haïti et en République dominicaine ont déclaré : « La République dominicaine et la République d’Haïti possèdent, comme le reste des Caraïbes insulaires, une grande richesse culturelle et artistique. Le partage des connaissances est essentiel à la création de nouvelles œuvres et de nouveaux processus artistiques qui ne manqueront pas de renforcer les échanges culturels, non seulement entre les peuples haïtien et dominicain, avec la beauté, l’énergie et la créativité de leurs manifestations artistiques, mais aussi dans l’ensemble des Caraïbes ».

Détails du projet
World Vision coordonne le projet « Dominicaine et Haïti en bon voisinage », qui est mis en œuvre dans le département du Nord-Est de la République d’Haïti et dans les provinces d’Independencia, Dajabón et Montecristi en République dominicaine.

Ce projet vise à accroître les connaissances des étudiants, des enseignants et des membres des organisations sociales de la zone frontalière sur les relations binationales dans les domaines de l’histoire, de l’environnement et du développement social.

En outre, l’organisation vise à améliorer les compétences des enseignants, des étudiants et des dirigeants communautaires en matière de construction de la paix, de gestion des conflits et de médiation, ainsi que d’interculturalité.

L’éducation par les arts
La Fondation Culture Création met en œuvre le projet « Éduquer par les arts : les bases d’une meilleure coexistence entre Haïtiens et Dominicains » dans le département du Nord-Est de la République d’Haïti et la province de Dajabón en République dominicaine.

L’organisation construit un réseau d’institutions éducatives, de directeurs d’institutions et d’éducateurs socioculturels au niveau binational et finance des programmes éducatifs et culturels.

En outre, ce projet vise à organiser des groupes de travail réunissant des éducateurs socioculturels dominicains et haïtiens par discipline, et à faciliter des cours de formation pour la mise en œuvre de projets d’animation avec des enfants et des adolescents.

Ces actions comprennent un volet visibilité afin de placer la culture au centre du débat sur les relations binationales. Une attention particulière sera accordée à la presse, puisque les journalistes seront invités à participer aux débats et aux forums.

Dialogue culturel binational
Le « dialogue culturel binational », coordonné par la Fondation Haïti Jazz, se déroule dans les villes haïtiennes de Port-au-Prince, Jacmel et Anse-a-Pitre, et dans les villes dominicaines de Saint-Domingue, Puerto Plata, La Vega et Pedernales.

Pour faciliter le dialogue, des activités seront menées pour accroître les échanges entre les artistes de différentes disciplines et les porteurs de tradition des deux pays. Les rencontres entre les responsables d’organisations et les professionnels des deux pays seront également encouragées afin de créer un climat propice au développement d’alliances dans le domaine de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =