La République de la couleur » arrive à Séoul

À partir d’aujourd’hui, l’automne coréen a de nouvelles teintes. La République de la couleur », une explosion expressive de talents dominicains exposée au Dongdaemun Design Plaza, est arrivée à Séoul.

« C’est une occasion unique d’apprécier la créativité dominicaine, mise en valeur dans un pays célèbre pour sa musique, ses paysages et ses zones protégées – avec plus de sept mille espèces endémiques – ses kilomètres de sable blanc clapotant sur des eaux turquoise et, surtout, ses habitants charmants qui savent travailler dur tout en s’amusant », a déclaré le Dr Federico Cuello Camilo, ambassadeur dominicain en Corée, lors de la cérémonie d’ouverture.

L’exposition comprend 25 tableaux d’Ada Balcácer, Théodore Chassèriau – le seul disciple dominicain d’Ingres -, Celeste Woss y Gil – excellente portraitiste et précurseur du féminisme -, José Vela Zanetti – muraliste du siège des Nations unies à New York – et 21 autres maîtres, reproduits en photographies haute résolution imprimées sur toile.

La plupart des artistes inclus dans l’exposition sont nés en République dominicaine. D’autres sont venus en tant que réfugiés de guerre. Aucun d’entre eux n’a pu s’empêcher d’être enivré par l’intensité caribéenne de nos tons, la subtilité de nos sentiments et l’esprit de l’époque qu’ils ont vécue dans notre République de couleur, au cours de laquelle nous avons connu une transition traumatisante mais irréversible vers la démocratie.

La République de Corée est l’une des destinations les plus exigeantes en matière d’art moderne. Les collections des musées publics et privés sont comparables à celles de la plupart des pays du monde.

« Au seuil de nos 60 ans de relations bilatérales, cette première exposition collective de maîtres dominicains n’est que le début du positionnement de la République dominicaine à un autre niveau dans le pays du Han, du Hallyu et du travail inlassable qui l’a placé au sommet en seulement deux générations », a déclaré l’ambassadeur Cuello Camilo.

L’exposition a été organisée par une équipe exceptionnelle composée de Danilo de los Santos†, Maryloly de Severino† – partie au mauvais moment -, Marianne de Tolentino et Myrna Guerrero.

« Nous avons la chance de pouvoir ouvrir l’exposition au moment où les restrictions ont été levées, grâce au très efficace programme de vaccination coréen COVID-19, ce qui nous a permis d’accueillir le corps diplomatique et de nombreux invités spéciaux pour l’événement d’ouverture. Je remercie le président exécutif de la Seoul Design Foundation, Choi Kyung-ran, le chef d’équipe du Design Museum, Yoo Ju-yi, Kang Jiyeon, coordinateur de l’équipe de projet et Alex Piña, conseiller de l’ambassade dominicaine en Corée. Merci de rendre cette exposition possible dans l’un des bâtiments les plus emblématiques de la nouvelle Corée, conçu par Zaha Hadid, la plus grande architecte du XXe siècle », a conclu l’ambassadeur Cuello Camilo. L’exposition sera ouverte au public dans le hall « Mun » de la Dongdaemun Design Plaza jusqu’au 28 novembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × cinq =