Les banques accordent 2 132 prêts au tourisme dominicain au cours de l’année écoulée

Les projections du gouvernement indiquent que la République dominicaine accueillera 10 millions de touristes en 2023. Rien qu’entre janvier et mai de cette année, 3 379 392 touristes sont arrivés, soit 16,4 % de plus que les 2 902 282 de 2022 et 13 % de plus que les 2 988 155 de 2019. Ces mobilisations dynamisent l’économie locale.

La Banque centrale (BC) affirme : 5 276,2 millions de dollars de recettes fiscales liées à l’industrie du voyage et du tourisme entre janvier et avril 2023. Les ressources allouées par les banques locales à l’industrie dite non fumeuse ont augmenté de 5,3%, passant de République dominicaine,492 millions en mai 2022 à RD$94,249 millions au même mois de 2023. Cela signifie 4 757 millions de RD$ déboursés à travers 2 132 nouveaux prêts, selon la Surintendance des banques (SB).

Les prêts sont passés de 23 772 à 25 904, avec un taux d’intérêt moyen pondéré de 8,05 %. Face à cette situation, le système bancaire observe le comportement de l’un des piliers de l’économie, notamment pour son potentiel d’investissement. En mai 2017, les banques commerciales ont enregistré 28 335 prêts accordés pour un montant de 45 309 millions de RD$.

Entre mai 2018 et mai 2019, les prêts ont chuté de 26 177 à 24 486, ce qui signifie que 1 691 prêts ont été remboursés. Au cours de cette période, le solde dû est passé de 48 322 millions de RD$ à 55 813 millions de RD$. Cela équivaut à une différence de 7 491 millions de RD$.

Pendant la pandémie, les banques ont mis en place des mesures d’assouplissement pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités et garantir les emplois. En mai 2020, le solde de la ligne d’hébergement et de restauration a été fixé à 64 175 millions de dollars pour 23 516 prêts.

En mai 2021, le système financier a accordé 13 135 prêts pour un décaissement total de 13 135 millions RD$. Selon les données, le montant cumulé s’élevait à 77 310 millions RD$.

Portefeuille bancaire

Les banques dominicaines jouent un rôle clé dans le développement du tourisme en finançant des projets hôteliers et des entreprises alimentaires. L’analyse des prêts accordés, qui s’élevaient à 5 826 975 en mai 2023, montre que les services d’hébergement et d’alimentation ne représentent que 0,4% du total. Soit 25 904.

Le SB établit que 86,6 % des prêts accordés sont destinés à la consommation de biens et services (5.051.572), suivis de 304.503 pour le commerce et 129.021 pour la rénovation de logements.

Capitaux étrangers

En mars 2023, le ministère du tourisme (Mitur) enregistre 99 609 chambres dans des propriétés immobilières, c’est-à-dire des locations à court terme, contre 83 041 chambres dans le tourisme tout compris. En fait, le vice-président de l’Association nationale des hôtels et restaurants (Asonahores), Andrés Marranzini, prévoit la construction de 4 000 chambres d’hôtel cette année, ce qui permettra d’accueillir davantage de touristes étrangers et de Dominicains non résidents.

La République dominicaine continue d’attirer les capitaux étrangers grâce à la sécurité juridique, au climat d’investissement et aux politiques visant le développement socio-économique des 11 millions de Dominicains. La croissance des investissements directs étrangers (IDE) au cours des sept dernières années en est la preuve.

Au premier trimestre 2023, le Centre d’exportation et d’investissement de la République dominicaine (ProDominicana) compte un investissement de 271,9 millions de dollars US dirigé vers le tourisme. L’analyse des années 2017 à 2022 fait apparaître un montant total de 5,482 milliards de dollars de capitaux étrangers destinés au tourisme, l’année 2022 enregistrant l’investissement le plus élevé, soit 1,001 milliard de dollars, suivie de 2019 avec 994 millions de dollars et de 2021 avec 975 millions de dollars. L’année 2017 a été fixée à 704 millions de dollars, l’année 2018 à 854 millions de dollars et l’année 2020 à 954 millions de dollars.

Secteurs économiques bénéficiant de prêts

Le secteur immobilier compte 63 533 prêts en mai 2023, suivi par les services communautaires (60 578), l’industrie manufacturière (39 634), l’agriculture et l’élevage (38 802), les activités des ménages en tant qu’employeurs (34 624), le transport et l’entreposage (24 913) et la construction (22 128).

Selon les données, la pêche totalise 675 crédits, les activités des organisations et organismes extraterritoriaux 791 ; les industries extractives 1 349 ; la fourniture d’électricité 2 342 ; l’éducation 3 321 ; l’administration publique et la défense 4 611 ; les services liés à la santé humaine 6 951 ; les activités financières et d’assurance 11 723.

Source: Eldinero.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 13 =

Verified by MonsterInsights