Les exportations de la République dominicaine ont atteint 1 167,6 millions de dollars en mai

Les exportations de marchandises ont atteint 1 167,6 millions de dollars en mai dernier, a informé Biviana Riveiro, directrice exécutive du Centre d’exportation et d’investissement de la République dominicaine (ProDominicana).

Elle a expliqué que « les exportations ont connu une croissance de 8,5 % par rapport à 2022 et une augmentation de 26,7 % par rapport à mai 2019, l’année pré-pandémique ».

« L’année 2023, nous avons battu des records, comme je l’ai mentionné, mais dans la croissance mensuelle des exportations de biens de la République dominicaine, dans laquelle il y a des preuves d’un ralentissement léger mais constant des exportations à partir de juin 2022, une croissance qui a récupéré en mai 2023 », a déclaré Riveiro lors du lancement de SAIM, une plate-forme qui est une intelligence de marché qui répond au besoin d’informations nécessaires aux exportateurs pour profiter efficacement des différentes opportunités d’expansion de leur offre de biens.

Selon les données publiées sur le site ProDominicana, au cours des cinq premiers mois de 2023, les exportations totales ont atteint 5 116,4 millions de dollars, pour une baisse de -1,7% par rapport à la même période en 2022.

« Selon les registres de la Banque centrale, en 2022, notre pays a atteint un record historique en matière d’exportations de biens, avec un montant de 13 776,9 millions de dollars. Cependant, au cours des cinq premiers mois de cette année (2023), on a observé un ralentissement des exportations, causé principalement par des facteurs externes », a indiqué M. Riveiro.

À cet égard, il a mentionné l’invasion de l’Ukraine, l’inflation généralisée et une politique monétaire des banques centrales qui ralentit le pouvoir d’achat des nations, entre autres facteurs.

Il a déclaré que « la mise en œuvre du Système d’alerte et d’intelligence du marché (SAIM) nous permet d’analyser ces types d’événements externes à temps et de nous positionner stratégiquement pour prendre les bonnes décisions dans ces types de contextes ».

Il a expliqué que le SAIM « permettra une réduction visible des coûts des produits dominicains dans différentes destinations internationales, car il facilite l’exploitation de différentes opportunités commerciales, avec des perspectives à court terme, qui tendent normalement à passer inaperçues ».

Source: almomento.net

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =

Verified by MonsterInsights