Le registre foncier présente les réalisations et les progrès réalisés à la fin de l’année 2021

Le Registre des biens immobiliers a présenté ses réalisations et progrès pour l’année 2021, notamment la professionnalisation de son personnel, le lancement de nouveaux services pour faciliter la diligence raisonnable des procédures immobilières, la simplification des exigences, le renforcement et l’amélioration de la qualité des services, le temps de réponse et la rationalisation des processus.

Lors de la célébration de la Journée du Pouvoir Judiciaire, le président de la Cour Suprême de Justice, Luis Henry Molina Peña, a souligné les progrès et la projection obtenus par le Registre Immobilier dans le cadre de la commémoration des 100 ans du Système de Registre Dominicain.

L’ingénieur Jhonattan Toribio Frias, administrateur général du registre immobilier, a souligné que 2021 était une année de grandes réalisations et de progrès pour le RI, ajoutant que la République dominicaine se positionne comme un leader en matière de cadastre et de registre dans la région, grâce aux innovations et aux améliorations mises en œuvre dans les services offerts aux utilisateurs, basés sur une structure d’accès facile, de transparence et de modernité, facteurs qui favorisent la sécurité juridique du pays.

Au cours de la période susmentionnée, le Registre immobilier a reçu 412 9925 demandes par le biais de ses différents canaux (en personne et numérique), ce qui représente une solution à 99,22% des demandes reçues et une augmentation de 19,1% par rapport à 2019.

En ce qui concerne le service aux utilisateurs, 538 134 personnes ont été reçues en personne dans les 24 bureaux du pays, et 109 569 via les lignes téléphoniques du centre d’appel.

En outre, un nouveau bureau virtuel a été mis à la disposition des utilisateurs pour les procédures d’enregistrement des titres, le paiement électronique a été activé pour les procédures d’enregistrement via le bureau virtuel et le paiement des certifications du statut juridique via l’application RIMobile.

De même, l’émission de nouveaux guides d’exigences visant à standardiser et à simplifier les processus et l’extension du dépôt à distance national pour les procédures de cadastre.

Collaboration interinstitutionnelle
Le registre immobilier a signé des accords avec le ministère de la Présidence pour soutenir le plan national d’enregistrement des titres fonciers de l’État dans ses initiatives visant à élargir l’accès aux biens immobiliers titrés ; avec le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles, afin de fournir des titres aux zones protégées du pays ; et un troisième accord avec la Surintendance nationale des registres publics (Sunarp) du Pérou, afin de promouvoir et de mettre en œuvre des programmes de collaboration technique, universitaire et réglementaire entre les deux pays.

Sur le plan international, la République dominicaine a été réélue à la présidence du Réseau interaméricain de cadastre et de registre de propriété et a assumé, pour la première fois, le secrétariat général du Réseau ibéro-américain de registre (IBEROREG).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − six =