Environnement et Infotep forment les gardes du parc de Pedernales, les guides et les membres de la communauté

Le ministère de l’environnement et des ressources naturelles (MMARN) et l’institut de formation technique professionnelle (Infotep) ont développé une série de cours de formation pour les gardes du parc, les guides et les membres de la communauté de Pedernales liés aux parcs nationaux de la Sierra de Bahoruco et de Jaragua, ainsi qu’aux zones récréatives nationales Bahía de las Águilas, Playa de Cabo Rojo, Playa Larga et Playa Blanca.

Ces cours ont permis de former 144 personnes, dont 58 gardes forestiers et collaborateurs du ministère des aires protégées du MMARN, 50 guides naturalistes et capitaines de bateau, 6 artisans et 30 représentants d’entités environnementales et communautaires, dans le but de les sensibiliser à la protection de l’environnement et à l’importance de promouvoir un tourisme durable.

Les cours « Tourisme durable et environnement » et « Écologie, techniques de guidage et interprétation de la nature » ont été donnés par Roberto Gómez et Pablo Rodríguez, animateurs d’Infotep, dans les installations de l’École professionnelle de Pedernales, de la mairie d’Oviedo et du Centre éducatif d’art Profesor Pastor Roberto Medel.

Le vice-ministère des zones protégées et de la biodiversité, dirigé par Federico Franco, et la direction de l’éducation environnementale de l’environnement, sous la responsabilité de Daryelin Torres, ont coordonné les cours, qui ont été soutenus par Yolanda León, présidente du Grupo Jaragua, qui a visité l’un des groupes.

L’activité a également reçu le soutien de Gregorio Núñez, coordinateur de la région sud des zones protégées, José Gregorio Hernández, administrateur du parc national de la Sierra de Bahoruco, Aníbal Díaz Pérez, administrateur du parc national de Jaragua, Natalie Casado, responsable de l’écotourisme, Israel Santana, responsable de la gestion des zones protégées, et Miguel Lara, directeur du parc provincial de Pedernales.

L’objectif de la formation est de sensibiliser à la protection des ressources naturelles uniques de la région et à l’importance de promouvoir un tourisme durable afin de stimuler cette activité économique.

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 10 =

Verified by MonsterInsights